Florian Philippot annonce son soutien à Nicolas Dupont-Aignan

Florian Philippot annonce son soutien à Nicolas Dupont-Aignan

Publié le 14/03/2022 à 19:43
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

« Nicolas est le candidat des libertés ». Rebondissement chez les souverainistes : Florian Philippot annonce que son mouvement les Patriotes a opté pour le soutien à Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) pour l'élection présidentielle.

N’ayant pas obtenu assez de signatures des maires pour pouvoir se présenter à l’élection présidentielle 2022, le fondateur des Patriotes a dû se retirer. Ils étaient tous les deux présents ce lundi après-midi à Paris pour une conférence de presse, se serrant la main et prenant l’un et l’autre la parole simultanément.

Florian Philippot, que l’on a vu manifester tous les samedis depuis un an et demi pour clamer son opposition à la gestion de la crise Covid, a annoncé que suite au manque de parrainage des maires, les adhérents et la direction de son parti se sont réunis jusqu’à l’échelon national, pour décider s’ils allaient soutenir un candidat et si oui, lequel.

« Deux candidats sont ressortis de ces réflexions : Eric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan. Nous avions des conditions strictes et seul Nicolas Dupont-Aignan les a toutes réunies » affirme l’ancien bras droit de Marine Le Pen.
 

Les deux hommes ont été très clairs sur ce qui les rapproche et les a conduits à joindre leurs forces : le souverainisme, leurs opinions sur les politiques sanitaires, ou encore une même « sensibilité sociale ».

Ils ont des divergences et n’ont pas manqué de le rappeler, c’est notamment ce qui les a empêchés de joindre leurs forces plus tôt. Néanmoins, Florian Philippot a tenu à faire valoir la plus-value de ces différences dans leur programme : « notre but dans cette alliance, c'est aussi de pouvoir apporter une complémentarité dans nos visions. »

Le fondateur des Patriotes a plusieurs fois insisté sur le fait qu’avec Nicolas Dupont-Aignan : « on soutient le candidat le plus souverainiste, et quand les Français ont le choix, ça change tout, ils savent qu’ils seront écoutés. »

Voir aussi : "Emmanuel Macron ne supporte pas la contradiction, il n’aime pas son peuple" Florian Philippot

Les deux hommes se sont montrés d’accord sur le retour en grâce du référendum : alors que les Français ne se sont plus exprimés par cette voie depuis 2005, les deux intervenants ont fait valoir qu’ils proposeront un référendum sur une « refonte complète des traités de l’Union européenne ».

Florian Philippot a tenu à rappeler que le président de Debout la France a été le plus disposé à rejoindre les manifestations qu’il organisait contre la campagne de vaccination, ou encore contre le passe vaccinal : « Nicolas Dupont-Aignan répondait à mes appels, quand on était dehors, en janvier sous la neige ».

Pour le président des Patriotes, ce candidat apporte également des garanties sur les politiques sociales : « son projet a une dimension très sociale. Je sais que l’on partage le même amour de la France. »

La guerre en Ukraine a été largement évoquée lors de cette conférence : cette fois, la ligne qui relie les deux politiques est plus fine. Nicolas Dupont-Aignan a tracé une nouvelle ligne entre leurs deux projets, tout en tendant la main à son nouvel allié : « je n’ai pas à commenter les positions de Florian Philippot, c’est moi le candidat et sur le fond, je suis pour la neutralité de l’Ukraine, je condamne l’agression russe. Mais, pour autant je constate que la lecture médiatique faite dans le pays est binaire, on aurait pu dès le début rédiger un accord de paix, cela aurait apaisé les débats ».

Si Nicolas Dupont-Aignan condamne les exactions de la Russie, il s'est également montré sévère envers « l’Occident » et les États de l’Union européenne. Il craint une entrée dans un conflit qui ne regarde pas le peuple français : « C’est un suicide européen devant nous et je ne veux pas que l’on mette le doigt dans l’engrenage. Ce n’est pas notre guerre. Ce n’est pas parce que Poutine fait n’importe quoi que ça nous donne le droit de faire n’importe quoi. Mais nous devons dire aussi à l’OTAN : arrêtez vos conneries ! »

À la question : « Florian Philippot sera-t-il votre Premier ministre si vous êtes élus ? », le président de Debout la France botte en touche avec un sourire : « N’allons pas trop vite en besogne. Rien ne sert de nous précipiter. »

Voir aussi : la conférence de presse en intégralité

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nicolas Dupont-Aignan et Florian Philippot annoncent qu'ils feront front ensemble lors de la présidentielle.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-