Gaspard Koenig se lance dans les NFT pour financer sa campagne

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 26 février 2022 - 11:17
Image
Gaspard Koenig
Crédits
delph.org
Des NFT qui illustrent la philosophe du parti.
delph.org

Le phénomène des NFT est bien ancré dans la société française. Certaines entreprises voient dans ces jetons numériques non fongibles, qui s’échangent grâce à la "blockchain" et qui permettent d'assurer à leurs détenteurs la propriété d’un objet numérique, un moyen de rentabiliser leurs produits immatériels et créations artistiques. La première personnalité politique à s’en servir pour financer sa campagne est Gaspard Koenig, le candidat-philosophe à l’élection présidentielle 2022.

Une manière de trouver du financement et de toucher les communautés numériques ciblées par le candidat

Fondé au printemps 2021, son parti politique nommé “Simple”, sera le premier d’Occident à bénéficier des NFT pour financer sa campagne. Si l'on en parle beaucoup dans le milieu artistique ou dans les jeux vidéo, c'est loin d'être répandu dans le secteur de la politique. Capital a interrogé le candidat, qui y voit "l'avenir du numérique". Pour l’homme politique, l’utilisation de cette technologie est une évidence : “J’apprécie beaucoup ce que représentent les NFT, c’est une extension du droit de la propriété sur les questions numériques et c’est ce que je plaide de manière générale”, explique Gaspard Koenig. Avec les NFT, il espère toucher les communautés numériques qu’il n'aurait pas atteintes en temps normal.

Des NFT qui illustrent la philosophe du parti

Disponibles depuis le 24 février, “ces NFT illustrent, sur quatre séries de 200 NFT, les thématiques principales du parti : droit du vivant, légalisation du cannabis, simplification et revenu universel”, détaille Delphine Granier, directrice générale adjointe du parti. Chacun sera mis en vente pour 20 euros. D’autres NFT plus décalés autour de la personnalité du candidat seront mis en vente dans un second temps. Pour la production des NFT, le parti a fait appel à la start-up française Delph, qui gagnera 6 % sur chaque vente. Les NFT sont émis sur la "blockchain" Polygon. Accessibles au grand public avec une simple carte bancaire, pour pouvoir bénéficier amplement du titre de propriété des NFT, l'acheteur devra posséder un portefeuille numérique capable de recevoir des crypto-actifs (Metamask, Frame, etc.).

Le financement par des NFT est-il légal ?

La vente des NFT se trouve dans le même cas que la commercialisation de produits dérivés. La Commission nationale des comptes de campagne, qui a été prévenue de l’initiative, ne devrait donc pas s’y opposer. Delphine Granier explique qu’au lieu de vendre des t-shirts ou des casquettes, ce qui n’est pas compatible avec la philosophie du parti et du candidat, ils commercialisent des œuvres numériques.

Derrière Gaspard Koenig, des spécialistes du ciblage électoral

Comme on peut l’imaginer, la vente de NFT permet au candidat de financer sa campagne, mais aussi de faire parler de lui, surtout au sein des communautés branchées sur les nouvelles technologies, cible que le philosophe cherche à atteindre. Comme l’explique un article du Monde de janvier dernier, le candidat-philosophe est entouré depuis l'été d’une équipe permanente de sept personnes, dont le spécialiste des données électorales Guillaume Liegey, entrepreneur de la "tech" et fondateur d’une start-up de stratégie électorale, avec une expérience dans la campagne électorale d’Obama de 2008, qui a eu recours aux sciences des données et au "big data" pour la première fois. Avec cette approche scientifique des campagnes électorales axées sur les données, les candidats sont capables de savoir où porter l’effort, et où traquer les indécis. En 2017, le Parti socialiste (PS) et En marche ! ont fait appel à ce logiciel de stratégie et d’organisation des campagnes électorales.

À LIRE AUSSI

Image
Election présidentielle
Election présidentielle et signatures : les "candidats hors système" en difficulté
La course aux 500 parrainages requis pour se qualifier au grand rendez-vous démocratique du 10 avril 2022 bat son plein, le 4 mars étant la date butoir pour réunir l’e...
18 février 2022 - 12:44
Politique
Image
web3
Les cadres des GAFAM se recyclent dans les start-up de cryptomonnaies et de NFT
Fin 2021, en l'espace de deux jours, plus de 350 personnalités importantes de la Silicon Valley, occupant des postes chez Amazon, Meta ou Google, ont postulé un poste ...
10 janvier 2022 - 14:55
Société
Image
Le Sénat, le 16 février 2022
Passe vaccinal "gadget": la commission d'enquête du Sénat appelle à sa "levée rapide"
Chose promise, chose due. Le 19 janvier dernier, Gérard Larcher a demandé la création d'une commission d'enquête sur l’adéquation du passe vaccinal à la situation épid...
25 février 2022 - 19:34
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.