INFO FRANCE-SOIR - Sénatoriales: le recours contre l'élection de Karoutchi déposé par des candidats LR

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 12 octobre 2017 - 17:41
Image
Le sénateur LR des Hauts-de-Seine Roger Karoutchi le 2 mai 2017 à Paris
Crédits
© Patrick KOVARIK / AFP/Archives
Roger Karoutchi a été le seul représentant de sa liste a être élu aux sénatoriales 2017.
© Patrick KOVARIK / AFP/Archives
Selon nos informations, au moins l'un des deux recours déposés suite aux élections sénatoriales dans les Hauts-de-Seine émanerait de candidats malheureux inscrits sur la liste de Roger Karoutchi.

INFO FRANCE SOIR - Le Conseil constitutionnel a publié vendredi 6 la liste des recours déposés suite aux élections sénatoriales du 24 septembre. Parmi les 11 contentieux recensés, deux concernent le seul vote dans les Hauts-de-Seine, où notamment Roger Karoutchi a été élu. Selon nos informations, au moins l'un d'entre eux trouverait son origine du côté des "déçus" du résultat qui étaient candidats... sur la liste LR menée par l'ancien secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy.

Pas moins de quatre listes de droite étaient en lice pour ce vote: celle étiquetée LR menée donc par Roger Karoutchi et trois autres dissidente divers droite. Devancé d'une courte tête par l'une d'elles, la liste du sénateur sortant a ainsi vu un seul de ses membres être élu. Deuxième dans l'ordre d'inscription, Isabelle Debré -mariée au fils de- a ainsi échoué aux portes de sa réélection à un cheveu: 14 voix.

Au lendemain du scrutin un recours a été déposé. Selon une source proche du dossier contactée par France-Soir, ce sont donc des propres membres de la liste LR qui en seraient à l'origine. Ils auraient soulevé des soupçons d'irrégularité à Puteaux, la commune de Joëlle Ceccaldi-Raynaud (LR).

L'élue, maire depuis 2004 et auparavant conseillère générale des Hauts-de-Seine de 1989 à 2004, a été épinglée par le passé par Le Canard enchaîné et Mediapart  pour des soupçons d'évasion fiscale, sur lesquels l’Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLIFF) est saisi depuis mi-2016.

Roger Karoutchi et Isabelle Debré, cités par Public Sénat, affirment pour leur part ne pas être à l'origine du recours ni connaître les requérants.

À LIRE AUSSI

Image
La président du Sénat Gérard Larcher le 24 septembre 2017 au Sénat
Elections sénatoriales: LR renforcé par le scrutin, le PS s'en sort bien et déception chez LREM
La droite au Sénat est sortie renforcée dimanche des sénatoriales, renforçant sa majorité. Le scrutin a été un premier revers pour La République en Marche d'Emmanuel M...
25 septembre 2017 - 13:53
Politique
Image
Emmanuel Macron regarde une présentation en 3 dimensions du site archéologique de Delos à l'école fr
Emmanuel Macron bute sur les sénatoriales... et fait sans doute son introspection
Positionnement face au général de Villiers, baisse de dotations aux collectivités locales et tentative de s'imposer au Sénat... Emmanuel Macron a échoué à s'installer ...
26 septembre 2017 - 18:00
Politique
Image
Michèle Alliot-Marie, ex-ministre de la Défense, à Paris le 21 décembre 2016
Sénatoriales: députée européenne, Michèle Alliot-Marie pensait pouvoir voter et se fait refouler de son bureau de vote
Michèle Alliot-Marie a été refoulée de son bureau de vote à Pau dimanche pour les élections sénatoriales. L'ancienne ministre ignorait que les députés européens ne fon...
26 septembre 2017 - 14:32
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don