Contrôle éditorial ou censure ? la directrice de France Inter revendique ses partis pris pour « servir l’intérêt général »

Auteur(s)
S. Jouan
Publié le 23 avril 2024 - 16:20
Image
Radio france
Crédits
F. Froger / Z9
Le siège de Radio France
F. Froger / Z9

À l’occasion de l’émission « C médiatique » présenté sur France 5, la directrice de France Inter depuis août 2022, Adèle Van Reeth, philosophe de profession, revient sur les valeurs qui tiennent la maison. Ce dimanche 21 avril, elle vient justifier dans l’émission les partis pris de France Inter, radio la plus écoutée de France.  

« Nous sommes une radio publique donc on se doit de servir l’intérêt général ». Une telle position justifie selon la philosophe le parti pris nécessaire pour communiquer auprès du grand public. Une telle audience demande un filtrage avant que les masses ne soient influencées selon un angle qui déplairait.  

« Dans le cadre de cette mission, nous avons choisi, mais c’est Radio France, en ce qui concerne par exemple le réchauffement climatique et la cause écologique, de ne pas donner la parole à des personnes qui contesteraient le fait même du réchauffement climatique » ajoute-t-elle afin de donner des exemples précis qui justifierait que le bon sens veuille que l'on aille dans un seul et même sens pour une union des peuples vers une même vision. 

En effet, « c’est un engagement de Radio France au nom d’une valeur qui est à la hauteur de la mission que l’on doit accomplir ».  

L’évidence de telles mesures frappe aussi la journaliste Sonia Devillers, qui ajoute « je pense qu’on a pris les mêmes précautions pendant le Covid. Évidemment ». Des précautions qui interrogent lorsqu’un sujet tel que le Covid ne souffre pas du recul nécessaire pour permettre des propos assurés et sûrs pour la population.  

Cependant, la chaîne radio parviendrait à garder dans le même temps son ouverture d'esprit. Selon la directrice « ce n’est pas le blacklisting de personnes en particulier ». Avant d’ajouter que « par ailleurs, ces polémiques-là, pour le coup, c’est devenu mon quotidien, sont complètement déconnectées de la manière que nous avons de faire la radio et tout le monde est le bienvenu sur France Inter ». Ainsi le filtrage permettrait cependant à ce que tout un chacun soit le bienvenu ? La limite entre ces deux aspects paraît bien mince.  

Nous pouvons par ailleurs questionner, dans ce souci de service public, le poids que peuvent avoir les décisions politiques du gouvernement sur l’orientation du média. Plus que des réponses, les propos tenus par Adèle Van Reeth soulèvent de nouvelles incertitudes quant à la liberté de la presse. De quoi faire écho à la demande du collectif de journalistes, médias, syndicats et associations pour garantir l’indépendance des rédactions 

À LIRE AUSSI

Image
liberté informer
Pourquoi veut-on fermer ou censurer les Médias indépendants comme France-Soir ou CNews ?
TRIBUNE - Pourquoi veut-on fermer ou censurer les Médias indépendants comme France Soir ou CNews ? Pour une raison très simple, ces médias réinforment : ils démasquent...
22 avril 2024 - 12:53
Opinions
Image
Cnews
Entre liberté éditoriale et contrôle du pluralisme : l'Arcom aussi au cœur des débats sur l'indépendance des médias
A l’heure où une quarantaine de Sociétés de journalistes, vingt médias et des syndicats réclament, dans une tribune du Monde, à la ministre de la Culture Rachida Dati ...
28 mars 2024 - 12:37
Culture
Image
Silvano Trotta
La manipulation covid dévoilée en Allemagne, les médias mainstream obligés de revoir leur narratif et d’adhérer aux thèses dites complotistes qu’ils attaquaient il y a encore un an
Silvano Trotta, lanceur d'alerte, suit l'actualité par passion depuis plusieurs années. Malgré le fait que de nombreux articles lui ont réservé le titre de désinformat...
29 mars 2024 - 14:20
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambigu, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, v...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.