Le Maire s'en va-t-en guerre... en moonwalk

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 02 mars 2022 - 11:21
Image
Bruno le Maire, Ministre de l'Economie et des Finances
Crédits
Eric PIERMONT / AFP
Le rétropédalo, c'est Bruno !
Eric PIERMONT / AFP

« Nous allons livrer une guerre économique et financière totale à la Russie (...) Nous allons provoquer l'effondrement de l'économie russe », claironnait Bruno Le Maire ce matin sur France Info... avant de rétropédaler piteusement.

La France n'est finalement pas en « guerre économique » contre la Russie ? Interrogé hier matin sur FranceInfo, le ministre de l'Économie et des Finances déclarait que l'Union européenne allait livrer « une guerre économique et financière totale à la Russie » ainsi qu'à Vladimir Poutine. « Le peuple russe en paiera aussi les conséquences », ajoutait Bruno Le Maire.

Voir aussi : "Nous allons provoquer l'effondrement de l'économie russe", prévient Bruno Le Maire

Après les propos tenus par le patron de Bercy, Dmitri Medvedev, vice-président du Conseil de sécurité de Russie, a aussitôt répliqué sur Twitter en français et en anglais, par un rappel historique cinglant à l'endroit du ministre de l'Économie qu'il n'a pas daigné appeler par son nom. 

Ni une ni deux, dans une déclaration transmise à l’Agence France Presse mardi en début d’après-midi, Bruno le Maire, pourtant... diplomate de carrière, a rétropédalé en catastrophe sur le vocabulaire belliqueux employé, faisant savoir que « le terme de “guerre” utilisé ce matin sur France Info était inapproprié et ne correspond pas à [leur] stratégie de désescalade ». Insistant fermement : « Nous ne sommes pas en conflit contre le peuple russe ».

Les déclarations du ministre en ont fait bondir plus d'un, jusqu'à Jacques Attali, qui, sans le cibler explicitement, a imploré de « mettre fin aux délires bellicistes ».

Bien que le ministre de l'Économie ait rectifié le tir, d'autres comme le sénateur de la Côte-d'Or Alain Houpert n'ont pas caché leur inquiétude :

À l'instar de l'économiste Olivier Delamarche, beaucoup se sont fendus d'une pique sarcastique à l'encontre des compétences et du bilan du ministre :

Ce rétropédalage en catastrophe illustre à quel point ce début de conflit passionnel et instrumentalisé de toutes parts conduit, y compris au plus haut niveau de l'État, à des prises de position inconséquentes. Dans l'ancien monde, ce type d'incartade aurait grandement fragilisé le ministre, sinon provoqué sa démission. Mais les charmes du nouveau ont leurs raisons... que la raison ne connaît point ?

Voir aussi : Le Maire au pays des merveilles

À LIRE AUSSI

Image
Lemaire
Le Maire au pays des merveilles
HUMEUR - L'instauration du pass sanitaire a-t-elle des conséquences économiques négatives en France ? Selon Bruno Le Maire, pas du tout, et ce serait même l'inverse......
02 septembre 2021 - 14:42
Opinions
Image
Olaf Scholz, chancelier allemand
L'Allemagne annonce 100 milliards d'euros de dépenses militaires: un changement historique
Au quatrième jour de l’invasion russe, le chancelier allemand Olaf Scholz s’est exprimé hier au Bundestag lors d’une session extraordinaire pour annoncer que l’Allemag...
28 février 2022 - 21:51
Politique
Image
Drapeaux Union européenne
L'Union européenne va livrer des armes à l’Ukraine, même si ce n'est pas prévu par les traités
« Pour la première fois, l'Union européenne va financer l'achat et la livraison d'armements et d'autres équipements à un pays victime d'une guerre. C'est un tournant h...
28 février 2022 - 19:02
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don