Marlène Schiappa, placement de produit, maladresse ou piratage de compte ?

Marlène Schiappa, placement de produit, maladresse ou piratage de compte ?

Publié le 05/01/2021 à 08:44
CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

La Ministre chargée de la Citoyenneté est au cœur d’une polémique qui enfle sur les réseaux sociaux, accusée d’avoir recouru à un placement de produit dans un de ses post Instagram.

C’est une courte vidéo, relayée par plusieurs Internautes qui a mis le feu aux poudres. On peut y voir, une femme de dos agiter ses cheveux à l’instar des publicités pour de célèbres marque de shampoing.

Ce post, présenté comme publié sur le compte Instagram de Marlène Schiappa, Ministre chargée de la Citoyenneté, est accompagné de quelques mots :

« Merci à Adriano et & Vincent de @ANS_Brasil pour ce #lissage qui répare les cheveux et va donc me permettre de gagner des précieuses minutes avant chaque matinale (…) « 

Il n’en fallait pas plus pour provoquer la colère de nombreux internautes, qui ne pardonnent pas à la Ministre d’avoir cédé au placement de produit. Très rapidement, la polémique a enflé, obligeant l’entourage de Marlène Schiappa à s’expliquer, et en évoquant un « faux post ». Cette contestation n’a pas empêché les Internautes de mener leur propre enquête. Le décor de la vidéo ressemble ainsi étrangement au décor du logement de la Ministre, publié sur son compte officiel Facebook, et certains ont même noté que le compte Instagram de la Ministre était abonné à celui du salon de coiffure incriminé.

Dans un courrier, daté du 4 janvier, l’avocate de la ministre, Me Julia Minkowski, ne parle plus de faux post mais « dément tout recours à un placement de produit ou post sponsorisé sur Instagram ». Ce revirement a ravivé les polémiques, conduisant même Cyril Hanouna à inviter le coiffeur incriminé dans son émission TPMP de lundi soir. Ce dernier a pu présenter la facture de 150 € payée par la Ministre, mais cela sera-t-il suffisant pour lever les nombreuses interrogations pesant encore sur cette publication ?

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Marlène Schiappa au centre d'une polémique sur les réseaux sociaux

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-