Marlène Schiappa, placement de produit, maladresse ou piratage de compte ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 05 janvier 2021 - 09:44
Image
Marlène Schiappa, une Ministre sous le feu des critiques
Crédits
CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Marlène Schiappa au centre d'une polémique sur les réseaux sociaux
CHARLES PLATIAU / POOL / AFP

La Ministre chargée de la Citoyenneté est au cœur d’une polémique qui enfle sur les réseaux sociaux, accusée d’avoir recouru à un placement de produit dans un de ses post Instagram.

C’est une courte vidéo, relayée par plusieurs Internautes qui a mis le feu aux poudres. On peut y voir, une femme de dos agiter ses cheveux à l’instar des publicités pour de célèbres marque de shampoing.

Ce post, présenté comme publié sur le compte Instagram de Marlène Schiappa, Ministre chargée de la Citoyenneté, est accompagné de quelques mots :

« Merci à Adriano et & Vincent de @ANS_Brasil pour ce #lissage qui répare les cheveux et va donc me permettre de gagner des précieuses minutes avant chaque matinale (…) « 

Il n’en fallait pas plus pour provoquer la colère de nombreux internautes, qui ne pardonnent pas à la Ministre d’avoir cédé au placement de produit. Très rapidement, la polémique a enflé, obligeant l’entourage de Marlène Schiappa à s’expliquer, et en évoquant un « faux post ». Cette contestation n’a pas empêché les Internautes de mener leur propre enquête. Le décor de la vidéo ressemble ainsi étrangement au décor du logement de la Ministre, publié sur son compte officiel Facebook, et certains ont même noté que le compte Instagram de la Ministre était abonné à celui du salon de coiffure incriminé.

Dans un courrier, daté du 4 janvier, l’avocate de la ministre, Me Julia Minkowski, ne parle plus de faux post mais « dément tout recours à un placement de produit ou post sponsorisé sur Instagram ». Ce revirement a ravivé les polémiques, conduisant même Cyril Hanouna à inviter le coiffeur incriminé dans son émission TPMP de lundi soir. Ce dernier a pu présenter la facture de 150 € payée par la Ministre, mais cela sera-t-il suffisant pour lever les nombreuses interrogations pesant encore sur cette publication ?

À LIRE AUSSI

Image
Olivier Véran le 22 décembre 2020 à Chanteloup-en-Brie
Vaccination forcée, isolement obligatoire : le ministre de la Santé rétropédale
Olivier Véran a tenté mardi soir d’éteindre l’incendie en annonçant un report de plusieurs mois du projet de loi « instituant un régime pérenne de gestion des urgences...
23 décembre 2020 - 12:37
Politique
Image
Eric Dupond-Moretti, le garde des Sceaux visé par une plainte
Eric Dupond-Moretti, une plainte des magistrats tend un peu plus la situation du Garde des Sceaux
Les magistrats ont décidé de franchir un nouveau pallier en portant plainte contre le garde des Sceaux, Eric Dupond Moretti. Une plainte qui risque de bloquer la Justi...
21 décembre 2020 - 11:03
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.