Parti socialiste : Cambadélis veut 500.000 adhérents d'ici 2017

Auteur(s)
Pierre Plottu
Publié le 14 décembre 2014 - 14:05
Image
Jean-Christophe Cambadélis.
Crédits
©Zihnioglu Kamil/Sipa
Jean-Christophe Cambadélis veut mettre fin à un PS qu'il estime "réservé aux professionnels de la politique".
©Zihnioglu Kamil/Sipa
Suite aux Etats généraux du PS, Jean-Christophe Cambadélis poursuit sa stratégie offensive de rénovation du PS. Désormais, il veut multiplier par trois le nombre d'adhérents pour atteindre la barre des 500.000 encartés socialistes d'ici à 2017.

Au PS comme à l'UMP, les objectifs sont ambitieux. Alors que Nicolas Sarkozy a annoncé samedi 13 vouloir "une armée de militants", Jean-Christophe Cambadélis n'est pas en reste. Au lendemain des Etats généraux de son parti, le patron des socialistes annonce désormais viser, comme son homologue de l'opposition d'ailleurs, la barre des 500.000 adhérents d'ici à 2017.

Un défi de taille pour un PS qui compte aujourd'hui environ 160.000 adhérents, dont seulement 60.000 à 70.000 sont à jour de cotisation. Jean-Christophe Cambadélis est pourtant confiant.

"C’est faisable, si on veut bien lever les obstacles qui existent, tous les éléments autobloquants", a affirmé le premier secrétaire du PS lors d'une conférence de presse tenue samedi 13. Un peu plus tôt dans la journée, son parti avait ainsi voté une réforme de son organisation et, surtout, du système d'adhésion. Un premier pas vers ce qui pourrait apparaître comme un choc de simplification.

L'objectif est notamment de revoir la procédure actuelle, qui implique que toute nouvelle adhésion dans une section doit être approuvée par un vote interne local. Une méthode trop complexe, voire décourageante, et qui serait même utilisée, selon Jean-Christophe Cambadélis, par "un certain nombre de sections (pour) se protéger de toute possibilité d'entrée". Une réflexion sur une baisse du prix d'adhésion doit également être menée.

Le premier secrétaire du parti majoritaire entend ainsi donner un coup de pied dans la fourmilière et mettre fin à un parti qui serait réservé "à des happy few qui connaissent les tenants et aboutissants de la vie politique (…) à des spécialistes et des professionnels de la politique". Désormais, il veut un PS élargi et en mesure de s'adresser à tous, notamment à ses "800.000 à 900.000 sympathisants".

Une commission a été chargée de plancher sur ces différentes pistes de réflexion, ainsi que d'autres. Elle doit rendre ses conclusions avant le prochain congrès du PS, prévu en juin 2015.

 

À LIRE AUSSI

Image
Jean-Christophe Cambadélis.
Jean-Christophe Cambadélis : "Je serai candidat au congrès du PS en 2015"
Le premier secrétaire du Parti socialiste était l'invité d'Europe-1 ce vendredi matin. Il s'est notamment déclaré candidat à sa succession lors du prochain congrès du ...
14 novembre 2014 - 09:45
Politique
Image
Une urne.
Droit de vote des étrangers : Cambadélis (PS) et Baylet (PRG) veulent relancer le débat
Le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis et celui du PRG Jean-Michel Baylet veulent relancer le débat sur le droit de vote des étrangers. Ils organisent mardi 9 un d...
08 décembre 2014 - 17:00
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
sarko
Nicolas Sarkozy, lapin bling-bling mariné dans des affaires en tous genres
PORTRAIT CRACHE - Que dire de Sarko, tant cet homme a défrayé la chronique, de procès-verbaux en registres de tribunaux ... ? Tout ou rien ... Cet ancien président, mi...
21 juillet 2024 - 10:13
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.