Pass sanitaire : 100 personnes chantent devant le Sénat avant le vote

Auteur(s)
Romain Pauc, pour FranceSoir
Publié le 18 mai 2021 - 22:55
Image
manifestation
Crédits
fs
Le peuple n'est pas consulté, mais le peuple se rassemble devant le Sénat, pour dire non en chanson
fs

Ils ont encore une fois réussi leur coup ! Après s’être réunis un samedi pour "danser encore" lors d’un "flash mob" (rassemblement spontané en apparence, pour une performance collective dans un lieu public), ils ont récidivé cet après-midi pour reprendre le Chant des partisans et la Marseillaise, face au palais du Luxembourg, le siège du Sénat, en plein Paris.

Le choix du lieu, théâtre d'une précédente mobilisation, n'est évidemment pas anodin, alors qu'à portée de voix, les sénateurs débattent le projet de loi au même moment. C'est sous les fenêtres des parlementaires, alors que certains y passaient une tête d'ailleurs, intrigués par la petite troupe, que les joyeux lurons ont délaissé cette fois la légèreté des précédents évènements pour une certaine gravité, à la mesure de celle qu'ils attribuent à cette mesure de pass sanitaire. Les services de sécurité se sont d'ailleurs montrés plus réactifs et moins conciliants, et quelques tensions verbales ont émaillé la confrontation à l'heure de la dispersion - sans que cela n'aille plus loin que des éclats de voix.

Collectif éclectique, anonyme et non-affilié, la bande se retrouvait cette fois pour demander à ce que le « peuple soit consulté », alors que les législateurs s'apprêtent à entériner ce "pass" qui permettra que l’on discrimine quelqu’un s’il ne s’est pas fait vacciner, sans rationnel évident sur lequel s'appuyer : quid de ceux qui ont des contre-indications médicales à la vaccination ? Quid des inconnues qui pèsent encore sur ces thérapies expérimentales, alors que toutes les autres pistes ont été écartées ou dénigrées ? Et tant d'autres questions sur lesquelles bute un projet qui relève paradoxalement plus de la croyance que de la raison.

Pour toutes ces raisons, donc, c'est à pleins poumons qu'ils ont entonné l'hymne de la Résistance et l'hymne national, un choix hautement symbolique à l'heure de ce qu'ils perçoivent come un basculement, une dérive du pays vers une forme de dictature.

France Soir était sur place, pour capter leur mouvement, leur mécontentement montré pacifiquement, et en musique.

La chaîne YouTube Eric Steppenwolf a également publié sa version :

À LIRE AUSSI

Image
Stop état d'urgence sanitaire
Manifestation "Paris pour la liberté" : le rayon de soleil, avec Ingrid Courrèges
Ils ont pu manifester cette fois ! Le collectif "Paris pour la liberté" a surmonté les obstacles pour cette édition qui s'inscrivait dans le mouvement "World Wide Rall...
16 mai 2021 - 21:58
Politique
Image
zoom géant
Pass sanitaire : plus de 80 personnalités dénoncent un projet "liberticide"
« C’est une manière de faire des bons et des mauvais citoyens, à qui on va arroger des droits différents », dans cette vidéo de trois minutes, plus de 80 citoyens, des...
18 mai 2021 - 15:22
Politique
Image
quizz déconfinement
Déconfinement : êtes-vous prêts ? Le quiz
Voilà quelques jours que le bateau France navigue vers un troisème déconfinement. Comme à son habitude, le pacha Macron et son second Castex ont tenté de nous en dessi...
14 mai 2021 - 21:12
Opinions

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.