Présidentielle 2017: pour Jean-François Copé, Marine Le Pen "peut gagner" l'élection

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 16 novembre 2016
Mis à jour le 16 novembre 2016
Image
JEan-François Copé.
Crédits
©Benoit Tessier/Reuters
"Les gens sont exaspérés, exaspérés qu'on leur donne des leçons de morale, exaspérés qu'on les culpabilise, exaspérés qu'on les pointe du doigt", a notamment déclaré Jean-François Copé.
©Benoit Tessier/Reuters
Alors que Marine Le Pen a dévoilé ce mercredi son nouveau slogan et logo pour la présidentielle, Jean-François Copé a affirmé qu'elle pouvait "gagner" l'élection en 2017. Pour le candidat à la primaire de la droite, "le danger est réel".

"Le danger est réel", Marine Le Pen "peut gagner" l'élection présidentielle dès 2017, a affirmé ce mercredi 16 Jean-François Copé, candidat à la primaire de la droite, lors de l'émission Questions d'info LCP/Le Monde/AFP/France Info. "Le danger est réel. Moi quand on me dit +le risque c'est pour 2022 pas pour 2017+, je pense qu'on a tort. Je pense qu'elle peut gagner bien sûr", a-t-il déclaré au sujet de la présidente du Front national, donnée présente au second tour de la présidentielle par tous les sondages.

"Les gens sont exaspérés, exaspérés qu'on leur donne des leçons de morale, exaspérés qu'on les culpabilise, exaspérés qu'on les pointe du doigt", a avancé M. Copé. "On a rien le droit de dire en France, vous avez vu les polémiques qu'on crée quand on a le malheur, comme je l'ai fait moi, de poser des problèmes concrets", a-t-il affirmé, rappelant le "tollé général" qu'il avait suscité lorsqu'il avait parlé en 2012 de "racisme anti-blanc" dans les quartiers difficiles.

"A quoi peut ressembler un gouvernement qui passe son temps à accuser les trois quarts de ses concitoyens d'être des racistes et des xénophobes? c'est insupportable", a-t-il aussi déclaré. Il a par ailleurs affirmé que "la droite et la gauche se trompent de combat en pensant que le vrai sujet, c'est la défense des minorités".