Trente personnes à la messe, l’Eglise catholique parle de « mesure inapplicable »

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 25 novembre 2020 - 10:40
Image
Messe retransmise via un smartphone dans l'église parisienne Saint-François-Xavier, le 4 avril 2020
Crédits
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
Pour les catholiques, une jauge de trente personnes est irréaliste
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
Parmi les annonces d’Emmanuel Macron mardi, la réouverture des lieux de culte samedi 28 novembre, mais avec trente personnes maximum suscite l’incompréhension.
 
Sur Twitter, un prêtre 2.0 le dit tout net, frôlant la désobéissance civile : « Je me refuse à compter, filtrer, trier les 30 qui pourront venir à la messe ».
 
L’allocution d’Emmanuel Macron et cette annonce de jauge maximum dans les églises, les mosquées, les synagogues et les temples, ne manque de faire réagir. Et en premier lieu la Conférence des Evêques de France, qui a publié un communiqué dans la foulée du discours présidentiel.
 
« Cette mesure irréaliste et inapplicable est tout à fait irrespectueuse de la réalité de la pratique religieuse des catholiques »
 
Estimant que « cette annonce n’est pas du tout conforme aux discussions qui ont eu lieu ces dernières semaines avec les ministres concernés », la CEF demande une révision de la mesure.
 
Les évêques rappellent que l’Eglise catholique a proposé un protocole sanitaire de 4 m² autour de chaque fidèle et une occupation de chaque église au tiers de sa capacité habituelle.
 
« Les catholiques sont conscients des enjeux sanitaires et sont capables de faire preuve d’une totale responsabilité dans l’application des règles de protection »
 
La hiérarchie et les fidèles seront-ils entendus ? Réponse, peut-être, jeudi, lors du point de situation hebdomadaire. 
 

À LIRE AUSSI

Image
Évolution du taux d'incidence par département, selon des données publiées par Santé publique France
Allocution d’Emmanuel Macron : un calendrier pour les mois à venir, les commerces rouvrent samedi
Comme prévu, le chef de l’Etat a donné un cap en trois étapes et trois dates, le 28 novembre, le 15 décembre et le 20 janvier. L’allocution d’Emmanuel Macron de mardi ...
24 novembre 2020 - 21:53
Politique
Image
Restaurant fermé, les CP s'accumulent
Congés payés et vacances, les Français y auront-ils droit en 2021 ?
Les Françaises et les Français pourront fêter Noël en famille même si cela sera en comité restreint, mais une autre question se fait déjà jour : pourront-ils partir en...
25 novembre 2020 - 08:39
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.