Vol d'explosif à Miramas: Le Drian évoque une "défaillance grave" qui sera punie

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Vol d'explosif à Miramas: Le Drian évoque une "défaillance grave" qui sera punie

Publié le 15/07/2015 à 07:47 - Mise à jour à 07:48
©Christian Hartmann/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a dénoncé une "défaillance grave" mardi après le vol d'explosifs en début de semaine dernière sur un site militaire à Miramas. "Défaillance" qui sera "punie" a indiqué le ministre

Après le vol d'au moins 150 détonateurs et pains de plastic dans la nuit du 5 au 6 juillet sur un site militaire de Miramas (Bouches-du-Rhône), le ministre de la Défense avait ordonné une enquête de commandement pour analyser les faits et les éventuelles responsabilités.

Interrogé sur ce sujet par RTL, Jean-Yves Le Drian a expliqué qu'il s'agissait "d'une défaillance grave, inacceptable pour un ministre de la Défense". "La très grande majorité des sites est extrêmement bien protégée. Là il y a eu une défaillance qu'il faut condamner et punir lorsque tous les éléments seront portés à ma connaissance", a-t-il expliqué.  Et d'ajouter: "des moyens seront mis en œuvre pour y remédier et aussi pour prendre les mesures qui s'imposent contre ceux qui ont failli à un moment donné".

Le ministre de la Défense avait également ordonné une évaluation "sous quinzaine" de "la protection de l'ensemble des sites militaires de stockage de munitions". Une évaluation confiée à la DPID (Direction de la protection des installations, moyens et activités de la Défense) qui devra également proposer des mesures correctrices qui s’imposeraient.

L’établissement cambriolé servant de lieu de stockage de munitions pour les opérations de l’Armée de terre en Afrique, les enquêteurs envisagent avec crainte la piste du terrorisme. Ainsi, comme l’a expliqué Frédéric Vigouroux, le maire de Miramas, à France Bleu Provence, "tous les services de l’Etat sont sur les charbons ardents": la gendarmerie est chargée de l’enquête.

Une source citée par La Provence évoquait des individus "très bien renseignés, ce qui laisse planer des doutes en interne". En effet, les voleurs se sont montrés particulièrement efficaces et se sont attaqués uniquement aux bâtiments contenant des explosifs.

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Yves Le Drian évoque une "défaillance grave" pour le vol d'explosif à Miramas.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-