Condamnations internationales après la destruction des ruines de Nimrud par l'Etat islamique

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Condamnations internationales après la destruction des ruines de Nimrud par l'Etat islamique

Publié le 07/03/2015 à 12:18 - Mise à jour à 12:24
©Stringer/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s):

-A +A

La destruction volontaire de la ville antique de Nimrud en Irak par l'Etat islamique à provoqué une vague d'indignation dans le monde.

L'Unesco n'a pour l'heure pas encore communiqué sur l'étendue des dégâts provoqués par les destructions des ruines de la ville assyrienne de Nimrud en Irak mais il apparaît clairement qu'ils sont inestimables. L'organisation a par ailleurs fait part de sa consternation et a parlé de "crime de guerre" pour qualifier les actes perpétrés par l'Etat islamique (EI).

"Nous ne pouvons pas rester silencieux. La destruction délibérée du patrimoine culturel constitue un crime de guerre, et j'en appelle à tous les responsables politiques et religieux de la région à se lever contre cette nouvelle barbarie", a écrit dans un communiqué la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a également fermement condamné vendredi la destruction de la cité de Nimrud. "La destruction délibérée de notre héritage culturel commun constitue un crime de guerre et une attaque contre l'humanité dans son ensemble", a-t-il annoncé dans un communiqué.

La reine Rania de Jordanie, dont le pays est très impliqué dans la lutte contre l'EI, entend faire débaptiser le groupe "parce qu'il n'a rien d'islamique" et n'est qu'une "organisation de fous cherchant à nous ramener au Moyen Âge".

Al-Azhar, l'une des plus prestigieuses institutions de l'islam sunnite basée en Egypte, a condamné vendredi la destruction par le groupe Etat islamique de la cité antique de Nimrud dans le nord de l'Irak, appelant à "éradiquer" le groupe djihadiste. "Ce que l'organisation terroriste Daech (acronyme de l'EI en arabe, NDLR) est en train de faire en détruisant des monuments dans les territoires qu'elle contrôle en Irak, Syrie et Libye est un crime majeur contre le monde entier", a déploré cette institution.

Jeudi, 5 mars le groupe terroriste a lancé des bulldozers à l'assaut des ruines antiques, vieilles de près de 4.000 ans, situées sur les rives du Tigre, à quelque 30 km au sud-est de Mossoul (nord), deuxième ville d'Irak contrôlée par l'EI depuis juin 2014, selon le ministère irakien des Antiquités.

Le site abritait les ruines des palais des rois assyriens (civilisation guerrière qui s'est développée en Mésopotamie entre 1.800 av. JC et 609 av. JC), des temples, des sites funéraires, des bas-reliefs et des statues.

Fin février dernier, l'Etat islamique avait déjà publié une vidéo dans laquelle on voyait des membres de l'organisation terroriste détruire à la masse des pièces du musée de Mossoul. Dans la même ville, ils avaient également brûlé 8.000 livres anciens.

 

Auteur(s):


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les condamnations internationales affluent pour dénoncer les actes de l'Etat islamique à Nimrud.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-