Covid-19: l’Union européenne prolongera le passe sanitaire européen jusqu’en juin 2023

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 14 juin 2022 - 17:50
Image
Passe sanitaire européen
Crédits
Olivier Morin/AFP
Le règlement mettant en place ce certificat sanitaire commun devait expirer le 30 juin prochain.
Olivier Morin/AFP

Le Parlement européen et le Conseil se sont mis d'accord lundi 13 juin pour étendre jusqu'en juin 2023 le règlement sur le certificat Covid numérique de l'UE destiné aux voyages au sein de l'Union, ont communiqué les institutions européennes. Bien que cette décision ne repose sur aucun fondement scientifique, l’efficacité du passe sanitaire n’étant pas évaluée, celui-ci sera donc tout même reconduit pour une année supplémentaire. L’accord politique doit encore être formellement adopté par le Parlement européen et le Conseil de l’UE (représentant les États membres), pour une application d'ici au 30 juin.

Dans les faits, seuls la France et le Portugal l’exigent encore pour les voyageurs arrivant d’autres pays membre de l’Union.

Pour rappel, en France, Emmanuel Macron n’écarte pas la possibilité d’un retour du certificat numérique d’ici à l’automne prochain.

Voir aussi : Passe vaccinal : Emmanuel Macron annonce son possible retour "à l’automne prochain"

« La situation épidémiologique peut changer rapidement »

Le règlement relatif à la mise en place d’un QR code au sein des États membres de l’UE en vue de contrôler l’attestation d’une vaccination contre le Covid-19, d’un test négatif ou d’une infection dans les six derniers mois, est entré en vigueur le 1er juillet 2021 et devait expirer le 30 juin 2022. Pour autant, la Commission européenne a fait savoir sa volonté en février de le prolonger d’un an.

« La situation épidémiologique peut changer rapidement, et le certificat Covid numérique de l’UE a été un instrument clé pour nous aider à traverser des situations fluctuantes », a soutenu Didier Reynder, le commissaire européen en charge du dossier. Et d’ajouter : « Nous sommes déterminés à revenir à une libre circulation sans restriction, et nous nous félicitons de la décision prise par certains États membres de lever toutes les restrictions de voyage, y compris la présentation d’un certificat Covid ». Néanmoins, « l’accord conclu aujourd’hui nous aidera à continuer de faciliter les voyages libres et sûrs, si une augmentation des infections oblige les États membres à réintroduire temporairement des restrictions », a-t-il conclu.

« Quelle est cette obsession, ce fétiche malsain ? »

Sans surprise, cet accord politique n’a pas manqué de susciter l’indignation des internautes. Rappelant que l’outil numérique n'avait pas démontré son inefficacité sur la transmission du virus, l’actrice et chroniqueuse franco-américaine Béatrice Rosen s’est interrogée sur la même ardeur de ces institutions quant à la lutte contre la tuberculose, le tabac, le diabète, les cancers. « Quelle est cette obsession, ce fétiche malsain ? », a-t-elle demandé.

De son côté, le député européen Gilbert Collard a dénoncé le maintien d’un « contrôle sociétal » alors que « le virus disparaît ». « Que cache cette volonté de maintenir à tout prix un tel contrôle sociétal ? », a-t-il lui aussi demandé.

Enfin, le président des Patriotes, Florian Philippot, a incité ceux qui le suivent sur Twitter à penser à cette décision « soutenue par la macronie » lorsqu'ils se rendront aux bureaux de vote lors du second tour des élections législatives prévu ce dimanche.

À LIRE AUSSI

Image
Passe vaccinal.
Passe vaccinal : Emmanuel Macron annonce son possible retour "à l’automne prochain"
En ces temps de campagne présidentielle et de guerre en Ukraine, alors que les restrictions sanitaires ont été considérablement allégées et que la presse n’évoque plus...
09 avril 2022 - 15:20
Politique
Image
Passe sanitaire
20 sénateurs LR exigent la fin immédiate du passe vaccinal : "Fin mars, début avril est inacceptable"
Dans une tribune collective publiée ce dimanche 13 février dans Le Figaro, vingt sénateurs LR demandent la suspension immédiate du passe vaccinal : « Une levée possibl...
13 février 2022 - 22:53
Politique
Image
Passe sanitaire
Passe vaccinal : 4 millions de Français "désactivés" ce mardi, faute d’une troisième injection
Ce mardi, les personnes qui ne se sont pas fait injecter une troisième dose, alors que leur deuxième injection était antérieure au 15 octobre, verront leur passe vacci...
15 février 2022 - 17:15
Politique
14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don