Élections US 2024 : Trump en tête des sondages face à Biden

Auteur(s)
Trina Banderas
Publié le 09 novembre 2023 - 10:56
Image
Trump meeting
Crédits
Ricardo Arduengo / AFP
Les électeurs américains semblent considérer que les politiques de Donald Trump ont eu un impact positif sur leur vie personnelle.
Ricardo Arduengo / AFP

MONDE - Les récents sondages publiés par le New York Times et le Siena College révèlent un changement de cap significatif pour les États clés qui ont précédemment assuré la victoire du candidat démocrate. Ces États pivots semblent se détourner de Joe Biden.

L'ancien président républicain Donald Trump (2017-2021) devance le démocrate sortant Joe Biden dans les sondages dans plusieurs États clés à un an de l'élection présidentielle, a rapporté le New York Times dimanche 5 novembre 2023. La principale baisse de soutien à Joe Biden concerne les minorités et les jeunes.

Les sondages du journal montrent que Trump, le favori de son parti, devance Biden dans le Nevada, la Georgie, l'Arizona, le Michigan et la Pennsylvanie, et que le démocrate l'emporte de peu dans le Wisconsin. Il s'agit d'États clés où l'actuel président a remporté les dernières élections. À un an du prochain scrutin, les sondages suscitent des inquiétudes parmi les électeurs.

L'âge avancé du président actuel, même s'il n'a que trois ans de plus que Trump, est une préoccupation majeure. De plus, l'insatisfaction croissante à l'égard de sa gestion économique se fait ressentir. La plupart des électeurs affirment que les politiques de Donald Trump ont eu un impact positif sur leur vie personnelle. De manière presque équivalente, un grand nombre d'électeurs estiment avoir été défavorablement touchés par les politiques de Joe Biden.

67 % des Américains pensent que leur pays va dans la mauvaise direction

Les sondages ont été réalisés par téléphone auprès de 3 662 électeurs inscrits entre le 22 octobre et le 3 novembre. Bien que les résultats soient à considérer avec prudence, avec une marge d'erreur comprise entre 4,4 et 4,8 points de pourcentage, la tendance générale n'est pas en faveur de Joe Biden.

Par exemple, 67 % des personnes interrogées pensent que le pays va dans la mauvaise direction, 59 % désapprouvent la façon dont le leader démocrate exerce ses fonctions présidentielles et 71 % pensent qu'à 80 ans, il est "trop vieux pour être un président efficace". M. Biden perd également du terrain dans des catégories qui lui étaient clairement favorables en 2020, telles que les jeunes et les communautés hispanique et afro-américaine.

Le 15 janvier, les républicains lanceront les primaires en Iowa, suivi des démocrates en Caroline du Sud le 3 février. Ces événements marqueront le début d'une série de caucus (réunions des élus politiques à huis clos) et de primaires, avec des dates clés telles que le Super Tuesday le 5 mars. Le processus se poursuivra jusqu'au 15 juillet, date à laquelle le Parti républicain tiendra sa convention pour officialiser son candidat. Les démocrates feront de même le 19 août.

Trop tard pour changer de cheval...

La stature de Joe Biden vacille sous le poids des défis internationaux croissants, notamment la guerre au Moyen-Orient. Sa gestion économique perd du soutien, et des fissures apparaissent au sein de la coalition multiraciale qui l'a porté au pouvoir lors de son élection initiale. Il reflète également une nation divisée en quête de normalité promise il y a trois an suite à la pandémie.

Le sondage relancera certainement la question de savoir si Joe Biden a raison d'insister pour se représenter, même si certains démocrates estiment qu'il n'est plus temps de se rallier à un autre candidat.

"Il est trop tard pour changer de cheval", a écrit David Axelrod, ancien chef de la stratégie du président Barack Obama sur X. Axelrod a déclaré que Joe Biden avait déjà défié la sagesse conventionnelle par le passé, mais que les derniers sondages enverraient "des tremblements de doute à travers le parti".

À LIRE AUSSI

Image
Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, le 21 avril 2023 à la base américaine de Ramstein
Les États-Unis et l'OTAN quittent le traité historique sur les armes de la guerre froide
La réponse du berger à la bergère. Alors que la Russie s'en est retirée dans la nuit de lundi à mardi, les États-Unis et l'OTAN ont annoncé ce jour qu'ils suspendaient...
07 novembre 2023 - 21:55
Politique
Image
Chanel Rion
Famille Biden : des liens constants menant à une corruption
DEBRIEFING - Chanel Rion est à l’origine une spécialiste de politique à Washington D.C. Elle est devenue chroniqueuse politique pour OAN (One America News), une chaîne...
24 octobre 2023 - 16:23
Vidéos
Image
Biden
Jugé "trop vieux", suspecté d'être sous tutelle par ses opposants : Joe Biden peut-il maintenir sa candidature aux présidentielles US ?
ÉLECTIONS/USA - À 80 ans, le plus âgé des présidents de l'histoire des États-Unis brigue un second mandat. En cas de réélection, Joe Biden pourrait fêter ses 86 p...
23 septembre 2023 - 12:21
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.