Etat islamique : les djihadistes auraient tué 400 personnes, dont des femmes et des enfants, à Palmyre

Auteur(s)
MM
Publié le 24 mai 2015 - 18:44
Image
Un membre du groupe Etat islamique à Raqqa, le 29 juin 2014.
Crédits
©Stringer/Reuters
Les djihadistes de l'EI, maîtres de la ville de Palmyre, auraient tué près de 400 personnes.
©Stringer/Reuters
Les membres de l'Etat islamique (EI) auraient massacré près de 400 personnes dans la ville de Palmyre. Ils ont récemment conquis cette localité qui était auparavant tenu par les troupes loyales à Bachar al-Assad.

Depuis que le drapeau noir de l'organisation djihadistes flotte sur l'antique citadelle de Palmyre que les hommes de l'Etat islamique ont investie le mercredi 20, près de 400 personnes auraient été exécutées par le groupe terroriste, selon la télévision syrienne. Parmi les victimes dont les corps auraient été mutilés et parfois démembrés, figureraient des femmes et des enfants.

Des Syriens militant dans l'opposition ont déclaré sur les réseaux sociaux que des centaines de corps gisaient dans les rues de la ville après sa prise par les fondamentalistes sunnites. Il s'agirait de personnes soutenant le gouvernement syrien, ont-ils précisé.

Sur les réseaux sociaux, les combattants de l'Etat islamique ont exhibé des photos de soldats syriens qu'ils présentaient comme des prisonniers suite à la débâcle des troupes de Bachar al-Assad lors de l'offensive djihadistes sur Palmyre. On peut également voir de photos de djihadistes brandissant des portraits du chef de l'Etat syrien et de son père Hafez al-Assad, trouvés dans les bâtiments offficiels.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), au moins 300 soldats ont péri durant les journées de violents affrontements qui ont conduit à la chute de Palmyre.

En plus des exactions contre les populations civiles de la région de Palmyre, la communautés internationale s'inquiète du sort que réservent les djihadistes aux ruines de la cité antique, vieille de 2.000 ans. En effet, les islamistes justifient la destruction d’un tel héritage, comme ils l’ont fait en mars dernier avec la cité antique de Nimroud, par le fait qu'il encourage selon eux "l’idôlatrie", ses origines étant bien antérieures à l’apparition de l’Islam.

Le site de Palmyre est d'une importance stratégique pour les djihadistes car c’est un nœud de communication entre Deir Ezzor, sur l’Euphrate, et la route qui va soit à Homs, soit à Damas. La région ouvre également sur le grand désert syrien, limitrophe de la province irakienne d'al-Anbar que l'Etat islamique contrôle déjà en grande partie avec la prise de la capitale régionale, Ramadi, le week-end dernier.

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Palmyre, en Syrie.
Syrie : que représente Palmyre, aujourd'hui aux mains de l'Etat islamique prêt à la détruire ?
Les combattants islamistes de l'Etat islamique (Daech) ont pris le contrôle total de la ville de Palmyre, dans le centre de la Syrie. La communauté internationale s'in...
21 mai 2015 - 19:54
Politique
Image
Les ruines de la cité antique de Palmyre en Syrie sont menacées par l'Etat islamique.
Syrie : l'Etat islamique s'empare du nord de la cité antique de Palmyre
Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) se sont emparés ce mercredi du nord de la cité antique de Palmyre, suscitant l’inquiétude pour ses trésors archéologiques...
20 mai 2015 - 18:43
Politique
Image
En Syrie.
Syrie : les djihadistes de l'Etat islamique chassés de Palmyre par les troupes de Bachar al-Assad
Après avoir progressé dans la banlieue nord de Palmyre (centre de la Syrie), les combattants de l'Etat islamique ont été repoussés par les troupes fidèles à Bachar al-...
17 mai 2015 - 18:28
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.