Etat islamique : un haut responsable tué par les forces spéciales américaines en Syrie

Auteur(s)
Pierre Plottu
Publié le 16 mai 2015 - 19:17
Image
Un membre du groupe Etat islamique à Raqqa, le 29 juin 2014.
Crédits
©Stringer/Reuters
D'une douzaine à quarante soldats de l'Etat islamique auraient été tués lors du raid (photo d'illustration).
©Stringer/Reuters
Abou Sayyaf, un haut dirigeant de l'organisation terroriste Etat islamique aurait été abattu lors d'une opération des forces spéciales américaines en Syrie, selon une information dévoilée ce samedi par la Maison Blanche. La femme du djihadiste, qui était également ciblée, aurait été capturée au cours de ce raid mené loin en territoire ennemi.

Ils ont agi loin en territoire ennemi. Le ministère de la Défense américain a assuré ce samedi que les forces spéciales américaines ont abattu Abou Sayyaf, un haut dirigeant de l'Etat islamique (EI), à Deir Ezzor (est de la Syrie) lors d'une opération dont la date n'a pas été précisée. La femme du djihadiste a également été capturée lors de l'opération.

Abou Sayyaf serait, selon les autorités américaines, impliqué dans les opérations militaires de l'Etat islamique ainsi que dans ses opérations de commerce illicite de pétrole et de gaz. Il s'agirait donc d'un cadre de très haut niveau de l'organisation terroriste qui a été tué.

Pour autant, il semble que les militaires avaient reçu pour objectif de capturer vivant le djihadiste. C'est pour cela qu'ils ont pris tous les risques pour atteindre leur cible, pénétrant de près d'une centaine de kilomètres à l'intérieur des lignes ennemies en hélicoptère. Sur place, ils ont toutefois dû faire face à une résistance acharnée de la part des hommes de l'EI. Si aucun des soldats d'élite de la Delta Force n'a été blessé ou tué lors des combats, qui se sont parfois déroulés au corps-à-corps selon certaines sources américaines, entre douze et quarante djihadistes auraient été tués.

"Durant l'opération, Abou Sayyaf a été tué lors d'échanges avec les forces américaines", a ainsi assuré la porte-parole du Conseil de sécurité nationale Bernadette Meehan. Puis de préciser que l'autre cible de ce raid, la femme du dirigeant de l'EI, a pu être capturée tandis qu'une jeune femme yézidie qui semble avoir été maintenue en esclavage par le couple a également été libérée.

La femme d'Abou Sayyaf, Umm Sayyaf, "se trouve en détention dans une prison américaine en Irak", a enfin ajouté Bernadette Meehan. Elle devrait y être interrogée car les Etats-Unis la soupçonnent d'être "aussi membre de I'Etat islamique et (d'avoir) joué un rôle important dans des activités terroristes du groupe", a conclu la porte-parole.

 

À LIRE AUSSI

Image
Palmyre, en Syrie.
Syrie : l'Etat islamique exécute 23 civils dont 9 enfants et se rapproche de Palmyre
Les djihadistes de l'Etat islamique poursuivent leur progression vers la cité antique de Palmyre, dans le centre de la Syrie, et ne seraient plus qu'à un kilomètre de ...
16 mai 2015 - 13:13
Politique
Image
Les ruines de la cité antique de Palmyre en Syrie sont menacées par l'Etat islamique.
Syrie : la cité antique de Palmyre menacée par l'Etat islamique, l'armée syrienne déploie des renforts
Les djihadistes de l'EI sont aux portes de la ville et du site antique de Palmyre en Syrie qui pourrait subir le même sort que Nimrod et Hatra en Syrie. A savoir être ...
15 mai 2015 - 16:34
Politique
Image
Le leader de l'Etat islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi, proclame le califat sur la Syrie et l'Irak le 29 juin.
Etat islamique : Abou Bakr al-Baghdadi appelle les musulmans à rejoindre "le califat"
Le chef des djihadistes de l'Etat islamique a mis en ligne un message dans lequel il invite tous les musulmans à rejoindre son organisation. Il fait également mention ...
15 mai 2015 - 11:39
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.