Flambée des exportations pétrolières russes malgré les sanctions

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 19 octobre 2023 - 14:35
Image
Pétrole russe
Crédits
Kenzo Tribouillard / AFP
Réservoir de stockage de la société Lukoil à Bruxelles, en Belgique, mai 2022.
Kenzo Tribouillard / AFP

MONDE - En septembre, les exportations pétrolières russes ont augmenté grâce à des ventes accrues en Chine et en Turquie, contournant les sanctions en vigueur. Dans le même temps, les exportations des pays de l'OPEP+ ont progressé, profitant surtout à la Russie, à l'Arabie saoudite et à l'Iran, qui a enregistré une croissance notable de ses ventes et de ses recettes d'exportation.

En septembre, les recettes d'exportation de pétrole de la Russie ont atteint 18,8 milliards de dollars, dépassant les chiffres de l'été 2022 de 1,8 milliard de dollars. Cette augmentation s'explique par des volumes de vente plus importants, avec une moyenne de 7,6 millions de barils par jour, soit une hausse de 460 000 par rapport à août. Les prix plus élevés, résultant des réductions décidées par l'OPEP+, ont également contribué à cette croissance, selon le rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) publié jeudi 12 octobre.

Les exportations de pétrole brut ont connu une hausse notable, notamment vers la Chine (augmentation de 270 000 barils par jour) et la Turquie (augmentation de 80 000 barils par jour).

Les sanctions perdent en efficacité

En septembre, le prix de vente du pétrole russe a grimpé de 8 dollars par baril par rapport à août, atteignant une moyenne de 81,78 dollars. Cette augmentation a réduit le rabais consenti par Moscou sur le pétrole de la mer du Nord à 12,18 dollars par baril. En comparaison, cette différence était de 12,42 dollars en août et de 15,68 dollars en juillet. Ces chiffres indiquent que les mesures des sanctions occidentales contre le pétrole russe perdent en efficacité.

La valeur des exportations de pétrole de la Russie a explosé au début de l'année 2022 et durant l'été, à la suite de l'invasion de l'Ukraine, et s'élevait à 19,6 milliards de dollars par mois pour l'ensemble de l'année.

En dehors de la Russie, les experts de l'AIE notent que la politique de réduction de la production adoptée par les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs partenaires (OPEP+) a conduit à une nette augmentation des revenus du groupe, auquel Moscou participe en tant que membre clé.

Envol des prix en juillet

Les exportations combinées des pays de l'OPEP+ sont passées de 72 milliards de dollars en juin à 92,2 milliards de dollars en septembre.

La Russie a enregistré la plus forte augmentation en termes absolus, passant de 12,9 milliards de dollars à 18,8 milliards de dollars, suivie de près par l'Arabie saoudite, dont les exportations sont passées de 19 milliards de dollars à 22 milliards de dollars.

La réduction de la production pétrolière en mai par l'Organisation des producteurs de pétrole, soit 1,7 million de barils par jour, a eu un impact minime sur les prix, entraînant une légère baisse de la valeur des exportations pétrolières.

C'est en juillet, avec l'annonce par l'Arabie saoudite d'une réduction supplémentaire d'un million de barils par jour, que les prix ont commencé à s'envoler.

L'Iran a été l'un des principaux bénéficiaires de cette hausse, étant exempté des réductions de production imposées par l'OPEP+. Depuis janvier, le pays a augmenté ses exportations à l'étranger de 30 %, entraînant ainsi une augmentation spectaculaire de 60 % de ses recettes d'exportation.

À LIRE AUSSI

Image
Poutine Xi Jinping
Vladimir Poutine à Pékin pour rencontrer Xi Jinping et discuter “de manière franche” de l’Ukraine et du Moyen-Orient...
MONDE - Quelques jours après sa visite au Kirghizstan, son premier voyage à l'étranger depuis le mandat d'arrêt lancé contre lui par la Cour pénale internationale (CPI...
19 octobre 2023 - 12:48
Politique
Image
Vlad Mig 31
Poutine ordonne le déploiement de MiG-31 armés de missiles Kinzhal au-dessus de la mer Noire, en réaction à l’usage par Kiev de missiles américains ATACMS
Depuis la capitale chinoise Pékin où il a rencontré son homologue chinois Xi Jinping et participé au sommet sur les “Nouvelles routes de la soie”, Vladimir Poutine a a...
19 octobre 2023 - 13:57
Politique
Image
Hausse du pétrole
L'OPEP prévoit une hausse de la consommation de pétrole et met en garde contre le "chaos"
MONDE - Les prix du pétrole ont augmenté lundi 9 octobre de près de 4 % en raison des inquiétudes liées à une escalade du conflit au Moyen-Orient. Le même jour, l'OPEP...
11 octobre 2023 - 12:51
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.