Air france : avec 7,1 milliards de pertes en 2020, comment le secteur aérien s’adapte-t-il à la crise?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Air france : avec 7,1 milliards de pertes en 2020, comment le secteur aérien s’adapte-t-il à la crise?

Publié le 25/02/2021 à 09:51
Unsplash /Daniel Klein
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s):
-A +A

En plus des restaurants et des institutions culturelles, la pandémie de la Covid-19 a touché très durement le secteur aérien. Pour le groupe franco-néerlandais Air France-KLM, 2020 a été une année noire. "Les chiffres donnent un peu le tournis", a reconnu son directeur financier: l’entreprise aurait en effet perdu 7,1 milliards d’euros en 2020. 

Le rebond du secteur aura t-il lieu?

Alors que le volume de passagers aériens dans le monde a diminué de 66% selon l'association IATA qui réunit les acteurs du secteur, le trafic intérieur, un peu moins touché que le trafic international, est désormais une des seules bouées de sauvetage pour les compagnies. Leur convalescence promet d’être très longue, car on estime que  le premier trimestre 2021 sera encore difficile, à cause du renforcement des restrictions de voyage.
Le secteur estime que les vaccins pourraient permettre aux voyageurs de reprendre leurs projets de tourisme international, mais seulement à partir des deuxième et troisième trimestres de l’année 2021.

Le secteur aérien devra aussi faire face à « la honte de prendre l’avion »

Le transport aérien, qui est responsable de 7,3 % de l’empreinte carbone de la France, doit aussi faire face au mouvement toujours en augmentation du Flygskam (ou « honte de prendre l’avion ») . Des gens de plus en plus nombreux préfèrent faire d’nterminables voyages en train pour éviter de prendre l’avion, et moins polluer l’environnement. C’est à cause de cette tendance que KLM a remplacé son vol Amsterdam-Bruxelles par un TGV. KLM essaie de s’adapter aux attentes des gens et dit comprendre le choix du train: "KLM est en faveur de modèles de transport alternatifs durables pour les courtes distances au lieu des vols court-courriers," peut- on lire sur le site web de la compagnie.

Explorer les technologies de pointe pour faire des vols en avion des trajets plus eco-responsables fait aussi partie des objctifs du secteur aérien.  Le 11 février, cinq organisations réunissant compagnies aériennes, gestionnaires d'aéroports et industriels, ont publié la feuille de route du secteur aérien européen pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Appelée "Destination 2050”,  l’initiative vise à atteindre zéro émissions nettes de CO2 d'ici 2050 grâce aux nouvelles technologies.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




On estime que le premier trimestre 2021 sera encore difficile, à cause du renforcement des restrictions de voyage

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-