Internet européen, une législation ambitieuse pour faire du Digital un espace de droits et de respect

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Internet européen, une législation ambitieuse pour faire du Digital un espace de droits et de respect

Publié le 18/12/2020 à 07:28 - Mise à jour à 07:32
OLIVIER MATTHYS / POOL / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

L’Europe voulait se doter d’une législation capable de protéger l’espace Digital et faire de l’Internet Européen un espace de droits et de respect. C’est chose faite depuis le 15 décembre, ou presque.

C’était un moment attendu par certains et redouté par d’autres. Ce mardi 15 décembre, Margrethe Vestager, vice-présidente de commission chargée de la concurrence, et Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, ont présenté l’ambitieux plan européen pour réguler l’espace numérique. Ce projet s’articule autour des deux aspects posant problème, l’organisation du commerce en ligne et la délicate question de la gestion du contenu en ligne.

La libre concurrence, une règle à préserver et à renforcer

Le Digital Markets Act (DMA) vise à réguler le marché du e-commerce afin de garantir cette libre-concurrence. Le texte cible plus particulièrement les opérateurs qualifiés de « systémiques », et on pense bien évidemment aux GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft). En voulant créer une véritable autorité sur la Toile, l’Europe se dote d’un terrible arsenal répressif, puisque les amendes infligées pourront représenter jusqu’à 10 % du CA de l’entreprise concernée.

Les mêmes droits sur Internet que dans la réalité

S’agissant de la régulation des contenus, le Digital Services Act (DSA), le principe reste aussi simplissime, puisque ce qui est interdit au quotidien en Europe l’est automatiquement sur la Toile. Les plateformes hébergeant ces contenus ne seront pas responsables mais devront impérativement simplifier et optimiser leur processus de retrait. Une distinction est faite entre les plateformes traditionnelles et celles regroupant plus de 45 millions d’utilisateurs. Ces dernières devront avoir une politique encore plus efficiente, et elles seront donc auditées tous les 6 mois. On pense à Twitter, Facebook, TikTok, …

Une législation de l’Internet ambitieuse même si ….

Ce dispositif législatif est ambitieux et couvre tous les aspects, souvent problématiques de la Toile. L’Europe aurait pu être le premier acteur à adopter une telle protection contre les dérives d’Internet. Car maintenant, les deux textes vont devoir faire l’objet de négociations, et Bruxelles envisage une application d’ici …deux ans , dans le meilleur des cas.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




M Thierry Breton et Mme Margrethe Vestager ont dévoilé leur plan pour un Internet plus respectueux

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-