Les bars et restaurants rouvriront-ils avant la mi-janvier ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 16 novembre 2020 - 17:50
Image
Un restaurant fermé sur les Champs-Elysées à Paris le 12 novembre 2020
Crédits
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Les restaurants pourraient ne pas rouvrir avant l'année prochaine
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Rien n’est moins sûr. Selon une information du Point les bars, bistrots et autres restaurants resteront bien fermés pendant la période des fêtes. 
 
A peine imaginable, et pourtant, Le Point écrit ce lundi qu’il s’agit d’une « mesure draconienne envisagée à l’heure actuelle par le gouvernement afin de lutter contre la propagation du coronavirus ». 
 
« La date du 15 janvier voire du 1er février 2021 serait largement évoquée, selon une source proche du dossier en contact direct avec Bercy »
 
Lors de sa conférence de presse de jeudi dernier, Jean Castex a bien évoqué une (possible) réouverture des commerces de proximité le 1er décembre. La date pourrait même être avancée au 27 novembre, en raison du Black Friday. 
 
Effectivement, le premier ministre ne parlait pas des bars et restaurants. Encore moins des discothèques qui, rappelons-le, n’ont pas rouvert leurs portes depuis mars. 
 
2 établissements sur 3 en danger
 
Ces professions sont déjà plus que durement éprouvées, entre premier confinement, ouverture réduite aux terrasses en juin, fermetures anticipées, couvre-feux, obligations de fermetures pour les bars et maintenant re-confinement. 
 
Le 11 novembre dernier, quatre organisations professionnelles (SNRTC, Umih, GNI et GNC) ont publié les résultats d’une étude menée auprès de 6600 cafetiers, restaurateurs et hôteliers, aux résultats sans
appel : 
 
« La crise du coronavirus pourrait entraîner la fermeture de deux établissements sur trois dans le secteur de l’hôtellerie-restauration »
 
Une perspective logiquement jugée « inacceptable » par les organisations, alors qu’elles n’ont aucune visibilité sur la réouverture des établissements après le deuxième confinement. 
 
Si l’information du Point venait à se vérifier, privant le secteur de la période des fêtes, ce ne serait certainement plus une catastrophe, mais un tsunami. 
 

À LIRE AUSSI

Image
La valse des colis pour le Black Friday 2020
Les GAFA tentent d’aider les commerçants français pour améliorer leur image
Le jeudi 12 novembre, le Premier Ministre Jean Castex a confirmé que les mesures restrictives n'évolueront pas pour les petits commerçants avant le 1er décembre. À l’a...
16 novembre 2020 - 11:55
Société
Image
Un pharmacien équipé d'un masque de protection, le 21 mars 2020 à Paris
Les tests antigéniques peuvent-ils vraiment être efficaces dans la lutte contre la Covid-19 ?
La nouvelle arme de l’arsenal sanitaire n’est certainement pas la panacée de la politique de tests. En cause, les nombreux faux-négatifs. Le ministre de la Santé Oliv...
16 novembre 2020 - 13:31
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.