Compte personnel de formation : le gouvernement s’attaque aux arnaques

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 17 novembre 2021 - 15:05
Image
e-learning
Crédits
Avery Evans / Unsplash
La Caisse des dépôts ne contacte jamais elle-même.
Avery Evans / Unsplash

"Quand on vous appelle pour parler de votre compte formation, raccrochez", prévient Michel Yahiel, le directeur des retraites et de la solidarité à la Caisse des dépôts, qui gère le Compte personnel de formation (CPF). En effet, de nombreuses entreprises de démarchage malhonnête tentent d’abuser les 38 millions de titulaires de comptes CPF et des 50 milliards d’euros de ces comptes, épargnés et gérés par la Caisse des dépôts. Ces démarchages sont assimilés à des fraudes, évaluées à 10-12 millions d'euros en mai dernier. Les signalements des campagnes de démarchage téléphonique n’ont fait qu'augmenter. En alertant les victimes que leur budget CPF va expirer, les escrocs poussent à acheter des formations, qui parfois n'existent pas, ou vident simplement les comptes à l'aide d’un lien Internet.

Un amendement au projet de loi de finances pour interdire ces pratiques

La ministre du Travail Élisabeth Borne a déclaré au Parisien, qu’attendue depuis juin dernier, l’interdiction de cette pratique sera proposée dans un amendement déposé prochainement au projet de loi de finances. "Il s’agit de s’inspirer de la loi mise en place après les abus constatés dans le cadre de la rénovation énergétique qui interdit tout démarchage téléphonique" détaille la ministre.

La Caisse des dépôts ne contacte jamais elle-même

Sauf si on en a fait la demande, la Caisse des dépôts ne contacte jamais personne pour rappeler de réclamer ses droits du Compte personnel de formation. La plupart des messages et appels concernant le CPF sont donc des escroqueries. Les sociétés arrivent souvent à faire acheter une formation inutile, et vont même jusqu’à faire perdre l'intégralité de l’argent du CPF. Les arguments des démarcheurs sont faux : il n’est pas possible de perdre ses droits. Si une de ces sociétés vous cible, surtout, il ne faut pas fournir ses données personnelles, numéro de sécurité sociale ou données bancaires. Le seul site qui permet d’utiliser ses droits est celui du gouvernement.

À LIRE AUSSI

Image
Pole Emploi, un service fortement plébiscité  par la crise du coronavirus
Chômage : les demandeurs d'emploi qui ne montrent pas une "recherche active" verront leurs allocations suspendues
Le chef de l'Etat veut montrer plus de sévérité envers les chômeurs qui “profiteraient” du système. Une fois que Pôle Emploi aura passé en revue les offres qui ne trou...
11 novembre 2021 - 18:24
Société
Image
travail
Entre démissions et inégalités, une reprise du travail post-covid qui se fait à deux vitesses
La pandémie a transformé substantiellement la manière de travailler, ainsi que la répartition des forces de travail, en créant des vides au niveau de certains métiers....
29 octobre 2021 - 14:45
Société
Image
Candidature CV
Comment "déjouer" les algorithmes de recrutement lors de votre recherche d’emploi
Avec la dématérialisation des postes de travail, les grandes entreprises, les PME, ou même les universités, font de plus en plus confiance aux algorithmes pour la séle...
10 novembre 2021 - 15:21
Société