Covid-19 : un retour en arrière dans l’égalité homme/femme au travail ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 21 février 2021 - 20:54
Image
Le télétravail des habitudes à prendre
Crédits
BARBARA GINDL / APA / AFP
BARBARA GINDL / APA / AFP
BARBARA GINDL / APA / AFP

Une enquête, dévoilée par le Boston Consulting Group (BCG) et réalisée par l’Institut Ipsos en début d’année, révèle que la crise sanitaire « a fortement impacté la trajectoire professionnelle des salariés français, en affectant leur performance et en menaçant l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle ». Les répercussions seraient encore plus importantes pour les femmes salariées du privé. Explications.

Des impacts sur les trajectoires professionnelles des femmes salariées  

L’enquête a été réalisée sur un échantillon de 1001 hommes salariés et 1001 femmes salariées du secteur privé et du secteur public. Avec la crise sanitaire qui a entrainé l’essor du télétravail, les frontières entre la sphère privée et la sphère professionnelle ont tendance à s’effacer. Un problème plus récurrent pour les femmes que pour les hommes.

Le télétravail pénalise les femmes

Alors que la sphère domestique est déjà déséquilibrée en cette période de crise sanitaire, le télétravail accentue le fossé existant entre les deux sexes.

Pourquoi ? Déjà, les femmes salariées sont 1,3 fois moins nombreuses que les hommes à disposer d’un espace isolé pour télétravailler (62% contre 71% des hommes). Et en plus, elles ont 1,5 fois plus de risques d’être interrompues par leur environnement proche (28% contre 19% pour ces messieurs). « Leur travail est dégradé », expliquent les deux co-auteurs de l'étude Jessica Apotheker, directrice associée du BCG et Gwenhaël Le Boulay, directeur associé senior. 

Et pourtant, la culpabilité ne les quitte pas : les femmes salariées du secteur privé sont 1,4 fois plus nombreuses que leurs conjoints à penser qu’elles ne sont pas assez disponibles pour leurs enfants (21% contre 15% des papas). Les femmes sont donc sujettes à un stress quotidien pour trouver l’équilibre parfait entre vie personnelle et télétravail. La peur de revenir aux horaires d’avant la crise provoque chez certaines de l’anxiété. 57 % des femmes ayant réduit leurs horaires appréhendent un retour à un rythme normal contre 40 % pour le sexe opposé.

Pour éviter « qu’une génération de femmes ne décroche », « il est nécessaire que les managers prennent en compte le stress supplémentaire qui peut être ressenti par les femmes et leur permettent de se rassurer », soulignent les co-auteurs de l'étude.

 

À LIRE AUSSI

Image
télétravail
Titres bureau : les “tickets restaurant du coworking” pourront-ils en finir avec les inégalités entre salariés ?
Pour éviter que certains employés soient obligés à travailler chez eux dans de mauvaises conditions, une proposition de loi, déposée par plusieurs sénateurs, envisage ...
18 février 2021 - 11:49
Société
Image
Campagne
Télétravail et retour à la campagne : un service localise et loue les bureaux non exploités des communes rurales
Nombreux sont ceux qui ont profité du travail à distance pour changer leur quotidien monotone, en s’évadant à la campagne ou à l’étranger. Pour cela, certains choissis...
07 décembre 2020 - 11:41
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Anne Hidalgo
Anne Hidalgo : Fluctuat nec mergitur..., quoi que !
PORTRAIT CRACHE - Edile un jour ne rime pas forcément avec idylle toujours. Cela fait 10 ans, presque jour pour jour, que la socialiste Anne Hidalgo est maire de Paris...
06 avril 2024 - 15:39
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.