Convention citoyenne pour le climat : les 150 rappellent Emmanuel Macron à ses promesses

Convention citoyenne pour le climat : les 150 rappellent Emmanuel Macron à ses promesses

Publié le 13/10/2020 à 11:44
© Ludovic MARIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Désormais constitués en association, les 150 citoyens reprennent dans une lettre les engagements pris par le président de la République.
 
Des 146 propositions qu’Emmanuel Macron devait, avait-il dit, « appliquer sans filtre », une bonne dizaine sont déjà passées à la trappe. Parmi elles, le moratoire sur le déploiement de la 5G en France ou la baisse de la TVA à 5,5% sur les billets de train.
 
« Nous avons le sentiment de manquer d’un soutien clair et défini de la part de l’exécutif, dont les prises de position nous apparaissent parfois contradictoires »
 
C’est par une lettre adressée au président de la République et rendue publique lundi que les membres de la Convention citoyenne pour le climat ont fait part de leurs incertitudes quant au devenir de leurs travaux.
 
Au terme de deux longues pages, l’association Les 150, justement créée pour assurer le suivi des propositions, demande à Emmanuel Macron de réaffirmer son engagement « formel et public ».
 
Réponse présidentielle
 
La missive n’est pas restée lettre morte puisque le chef de l’Etat a répondu dans la foulée.
 
« Près d’un an après le lancement de votre convention, la crise sanitaire que traverse notre pays n’a en rien affaibli ma volonté d’agir ni celle du gouvernement, car la crise climatique n’a pas disparu »
Rappelant qu’une trentaine de propositions sont déjà (totalement ou partiellement) mises en œuvre – l’interdiction des terrasses chauffées par exemple -, Emmanuel Macron ne nie cependant pas que « certaines propositions suscitent parfois des oppositions fortes », tandis que d’autres réclament des « ajustements ». « La crise pose la question de la temporalité », ajoute-t-il.
 
« Nous peinons à trouver dans les actions du gouvernement l’ambition d’une transition écologique efficace »
 
Face aux doutes des « 150 », le président a en outre indiqué avoir demandé la préparation d’un projet de loi, qui devrait, selon lui, être examiné en décembre. 
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En juillet, Emmanuel Macron s'était engagé à faire appliquer 146 des 149 propositions de la convention citoyenne

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-