Argenteuil: un adolescent gravement blessé aux testicules par un tir de flash-ball

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Argenteuil: un adolescent gravement blessé aux testicules par un tir de flash-ball

Publié le 16/07/2015 à 09:45 - Mise à jour à 09:59
©Riclafe/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): RT
-A +A

Dans la nuit de lundi à mardi 14, Amine,14 ans, a été touché par un tir de flash-ball de la police alors qu'il s'amusait à lancer des pétards avec ses amis dans un parc d'Argenteuil (Val-d'Oise). Selon le rapport médical consulté par "BuzzFeed", il souffre de nombreuses blessures au niveau des testicules.

Dans la nuit de lundi à mardi 14, un adolescent a été touché par touché par un tir de flash-ball de la police à Argenteuil dans le Val-d’Oise. Selon le rapport médical que BuzzFeed a pu obtenir, il souffre de nombreuses blessures au niveau des testicules. Une information judiciaire a été ouverte.

Il est 23h00 lundi 13, quand Amine, 14 ans, et ses copains se rendent à la mosquée Al-Ishan d’Argenteuil pour célébrer la nuit du destin (temps fort de la fin du Ramadan pour les musulmans). Une fois leurs prières finies, vers 2h00 du matin,  les jeunes garçons décident d’aller s’amuser avec des pétards dans un parc alentour pour célébrer le 14 juillet.

"On est partis dans un parc. On avait de petits pétards. Il y avait des familles. Et là on voit un groupe d'émeutiers qui courent vers nous. Nous, on n'a pas couru parce qu'on n'a rien à se reprocher. Les policiers se sont mis en ligne et ont commencé à tirer. Je me suis mangé une balle", raconte ce jeudi Amine à France Info. La balle en caoutchouc aurait atteint son bas-ventre, le blessant aux parties génitales.

Voyant ce qui vient de se produire, son ami Yani court à son secours. "J’ai crié un blessé, un blessé",  témoigne le garçon à France Info. En vain, les policiers continuent "à allumer" et lancent même des gazs lacyrmogènes. "On a tout fait pour le mettre à l’abri. On l’a ramené à ses parents qui l’ont emmené à l’hôpital", poursuit Yani. 

"Je ne sais pas si les policiers ont laissé mon fils comme ça, sans rien faire ou s’ils sont partis tout de suite après avoir tiré. J’attends les témoignages de ses amis présents à ce moment-là pour éclaircir ce point. Mais une chose est sûre, ce sont ses amis qui ont transporté Amine à la maison alors qu’il était en sang pour que je l’emmène immédiatement à l’hôpital (le centre Victor Dupouygue d’Argenteuil NLDR)", où il est alors opéré, révèle quant à lui le père d’Amine à Buzzfeed.

L’adolescent "a été victime d’un traumatisme de la sphère urogénitale, a reçu un coup de flash-ball le 14/07/2015" . L’examen clinique montre une "rupture de l’albuginée avec hématocèle de quantité abondante, avec contusions multiples hématiques de la pulpe testiculaire droite", décrit le certificat médical de l’hôpital obtenu par Buzzfeed.

Après avoir subi une opération chirurgicale de trois heures qui lui a évité l’ablation d’un testicule, Amine a pu rentrer chez lui mercredi 15 dans l’après-midi, avec l’obligation de rester alité pendant un mois.  

Bouleversés, ses parents s’apprêtent à porter plainte pour ne pas "laisser passer cette violence policière", tandis que le parquet de Pontoise a ouvert une enquête. 

 

Auteur(s): RT

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dans la nuit de lundi à mardi 14, Amine,14 ans, a été touché par touché par un tir de flash-ball de la police à Argenteuil, dans le Val-d'Oise.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-