Attaque de Trèbes : Arnaud Beltrame aurait voulu désarmer Radouane Lakdim

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 28 mars 2018 - 11:46
Image
Le supermarché de Trèbes (Aude) où Radouane Lakdim, le compagnon de Marine P. 18 ans, a tué trois personnes, le 24 mars 2018
Crédits
© ERIC CABANIS / AFP
Selon "Le Parisien", Arnaud Beltrame aurait tenté de désarmer le terroriste Radouane Lakdim.
© ERIC CABANIS / AFP
Le colonel Arnaud Beltrame, tué par le terroriste Radouane Lakdim lors de l'attaque de Trèbes vendredi, aurait tenté de désarmer l'assaillant avant d'être poignardé mortellement au cou. Cette lutte funeste s'est déroulée dans la salle des coffres.

Arnaud Beltrame, nommé colonel à titre posthume, a été tué par le terroriste djihadiste Radouane Lakdim lors de la prise d'otages de l'attaque de Trèbes, dans l'Aude, vendredi 23. Ce sont les coups de couteau qu'il a reçus dans le cou qui ont été mortels. Les circonstances dans lesquelles l'assaillant a poignardé le gendarme commencent à s'éclaircir.

Selon une information révélée par Le Parisien mardi 27 au soir, il est "hautement probable" qu'Arnaud Beltrame ait tenté de désarmer le terroriste, avant que trois coups de feu retentissent à 14h16 et que l'assaut soit donné par l'antenne toulousaine du GIGN.

A cette heure précise, deux coups de feu rapprochés ont en effet été entendus puis un troisième. Arnaud Beltrame a été blessé par balle au pied et au bras, avant d'être tué à coups de couteau. Les analyses balistiques devront confirmer, ou infirmer, si les balles qui ont atteint le militaire provenaient de son arme ou de celle de Radouane Lakdim.

Lire aussi: comment va se dérouler l'hommage national à Arnaud Bertrame?

Cette lutte funeste s'est déroulée dans la salle des coffres du Super U de Trèbes, et non, comme les premières informations le laissaient entendre, dans les rayons du supermarché. C'est d'ailleurs pour cela qu'aucune image de vidéosurveillance n'est disponible. Le local n'en est pas équipé.

Pour le déroulé exact des faits, les enquêteurs ne peuvent donc s'appuyer que sur les preuves matérielles et sur l'enregistrement audio effectué durant la phase de négociations, car Arnaud Beltrame avait pensé à laisser son téléphone portable ouvert à proximité.

À LIRE AUSSI

Image
Portrait d'Arnaud Beltrame,lieutenant-colonel de gendarmerie, décédé le 24 mars des suites de ses blessures infligées par le tueur jihadiste de l'Aude
Arnaud Beltrame, le colonel de gendarmerie "tombé en héros"
"Homme de bien, homme de coeur". L'officier de gendarmerie Arnaud Beltrame, assassiné après s'être substitué à une otage du jihadiste de l'Aude et qui recevra un homma...
27 mars 2018 - 18:19
Image
Le portrait du lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame parmi des bouquets de fleurs, à la gendarmerie de Carcassonne, le 25 mars 2018
Hommage national au gendarme Beltrame : voici la date et l'heure fixée
La cérémonie d'hommage national au gendarme Arnaud Beltrame sera organisée mercredi à 11h30 aux Invalides à Paris. L'Elysée l'a annoncé ce lundi. La famille du lieuten...
26 mars 2018 - 17:05
Société
Image
Des gendarmes portent le cercueil, recouvert d'un drapeau tricolore, du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame à l'aéroport de Carcassonne
Attaques de l'Aude : la dépouille du lieutenant-colonel Beltrame a quitté Carcassonne
Le cercueil, recouvert d'un drapeau tricolore, du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, tombé en héros vendredi lors de l'attentat à Trèbes (Aude), a quitté Carcassonne ...
27 mars 2018 - 14:16

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.