EN DIRECT - Attentats à Paris: au moins 120 morts, des terroristes "peut-être en fuite"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 14 novembre 2015 - 00:18
Image
Attentats Paris 13 nov 2015 Bataclan Blessé
Crédits
©Christian Hartmann/Reuters
Trois fusillades ont eu lieu à Paris ce vendredi soir.
©Christian Hartmann/Reuters
Il y aurait des dizaines de morts. Au moins trois fusillades ont éclaté ce vendredi soir dans les 10e et 11e arrondissements de Paris, faisant au moins 120 victimes selon le procureur de Paris. François Hollande a décidé de décréter l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire à la suite de ces attentats.

Fin de ce direct, merci d'avoir suivi ces événements dramatiques sur FranceSoir.fr. Retrouvez ici la synthèse de la soirée avec un bilan provisoire, suite de l'actualité ce samedi matin sur le site et dans le dossier spécial sur ces attentats.

Ce samedi, suivez de nouveau en direct, minute par minute, le fil des actualités sur les attentats de vendredi en cliquant ICI.

 

03h15

Selon des sources policières, les quatre assaillants qui ont perpétré la prise d'otages contre la salle de concert du Bataclan portaient des ceintures d'explosifs, 3 sont morts en les actionnant et le dernier a été abattu par le police. Le ou les terroristes qui ont attaqué le stade de France portaient des ceintures similaires.

 

03h05

Les équipes de Bernard Cazeneuve ont annoncé qu'elle ne communiqueront pas de bilan humain avant plusieurs heures en raison du grand nombre de blessés graves, selon Le Monde.

Le procureur de la République François Molins a pour sa part annoncé 120 morts, tout en anticipant que ce chiffre pourrait être revu à la hausse. Cinq terroristes ont également été "neutralisés" lors des attaques, a confirmé le magistrat.

 

03h01

L'Elysée annonce que les contrôles aux frontières sont rétablis, mais qu'il ne s'agit pas d'une "fermeture". L'objectif est notamment d'empêcher la fuite d'éventuels terroristes qui pourraient avoir survécu et tenteraient de s'échapper.

 

02h54

L'Etablissement français du sang appelle aux dons sur Twitter: "Appel à la générosité faites un #dondusang, partout en France coordonnées sur http://www.dondusang.paris".

 

02h50

Les services du ministère de l'Intérieur annoncent qu'aucun policier n'a été blessé lors de l'assaut du Bataclan, contrairement à ce qu'annonçaient certaines sources. Un agent a toutefois été blessé lors de la confrontation avec les terroristes, selon la Place Beauvau.

 

02h45 

Plus de 1.500 militaires sont désormais déployés dans les rues de Paris, en renfort des forces de police qui sont déjà très mobilisées.

 

02h36

"Des assaillants sont peut-être toujours en fuite", selon le procureur de Paris François Molins.

Les autorités appellent tous les Franciliens à rester confinés par mesure de sécurité.

 

02h32

Alors que la mairie de Paris a annoncé 140 victimes, le procureur de la République de Paris François Molins avance pour sa part le chiffre d'au moins 120 morts. Un bilan "extrêmement lourd" qui devrait toutefois être dépassé, selon le magistrat.

 

02h28

Le procureur de la R2publique confirme les informations précédentes: "cinq terroristes ont été neutralisés".

 

02h24

Cinq terroristes ont bien trouvé la mort lors de ces attaques: trois abattus au Bataclan, deux kamikazes autour du Stade de France, selon BFMTV. Les autorités n'ont pas encore confirmé ce bilan, ni si tous les assaillants ont été tués.

 

02h20

Des blessés sont encore soignés sur les lieux des différentes attaques de vendredi soir. "Il y a plusieurs blessés graves et des blessés légers (...). Je suis au sol avec une balle dans le bas du dos à côté d'une personne qui a deux balles dans la jambe", relate ainsi une victime qui était dans le restaurant Le Petit Cambodge (10e arr.) attaqué vers 21h30, cité par RTL.

 

02h15

Des dizaines de personnes présentes dans les étages supérieurs du Bataclan auraient échappé aux terroristes en se cachant dans les combles, selon Le Monde. 

Pour rappel, au moins 1.500 spectateurs assistaient à un concert de hard rock lorsque plusieurs terroristes, au moins trois selon les autorités, ont ouvert le feu dans la salle aux cris de "Allahou Akbar" et "C'est pour la Syrie". Les assaillants auraient tous été abattus, selon la police, et une centaine de victimes seraient à déplorer pour ce seul lieu.

Les attentats de vendredi 13, perpétrés en sept endroits différents, auraient fait un total de 140 morts selon la mairie de Paris.

 

02h08

L'état d'urgence officiellement décrété dès à présent, selon un communiqué de l'Elysée. Celui-ci "prend effet immédiatement sur l'ensemble du territoire métropolitain et en Corse".

 

02h04

"Il y a nombreux blessés, des blessés graves, des blessés choqués par ce qu'ils ont vu. Alors nous voulions être là", a expliqué François Hollande, accompagné de Manuel Valls, Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira, en direct depuis le Bataclan. Et d'ajouter: "quand des terroristes sont prêts à commettre de telles atrocités, ils doivent savoir qu'il y a en face une France déterminée, unie, rassemblée et qui ne se laissera pas impressionner. (...) Nous allons mener le combat. Il sera impitoyable".

 

02h02

"Il y a de nombreux blessés, des blessés graves, choqués, choqués par ce qu'ils ont vu", a également dit François Hollande. Le chef de l'Etat a aussi confirmé la mort des terroristes au Bataclan.

La Croix rouge a annoncé mettre en place une cellule d'accueil et de soutien psychologique à la mairie du 11e arrondissement.

 

01h58

"Les terroristes capables de telles atrocités doivent savoir qu'il auront face à eux une France déterminée et unie", a déclaré le président face à la presse, en direct du Bataclan.

 

01h53

François Hollande s'exprime en direct du Bataclan: "nous allons mener le combat, il sera impitoyable".

 

01h52

Des sources policières citées par BFMTV font état de trois terroristes tués au Bataclan et de deux kamikazes qui se seraient fait exploser aux alentours du Stade de France. Il y aurait donc eu au moins cinq assaillants. Pour rappel, le dernier bilan, communiqué par la mairie de PAris, fait état d'au moins 140 morts et de dizaines de blessés très graves.

 

01h50

Alors que la situation est encore très floue à Paris, la préfecture de police maintiens ses consignes de sécurité: "rester chez soi".

 

01h48

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) annonce condamner "avec la plus grande vigueur" les attaques "odieuses et abjectes" perpétrées par des terroristes vendredi 13 à Paris.

 

01h43

Pour l'heure de 140 morts, selon la mairie de Paris, le bilan des attentats ne cesse de s'alourdir d'heure en heure. Les dizaines de blessés graves recensés par les services de secours font craindre qu'il ne s'agravent encore.

A ce jour, l'attentat le plus meurtrier en Europe s'est déroulé en 2004 à Madrid, où 191 personnes avaient perdu la vie dans une série d'attentats contre des trains de banlieue.

 

01h41

Plus de 1.500 militaires sont mobilisés dès ce soir, vient d'annoncer l'Elysée. Le président de la République est toujours au Bataclan, accompagné de Manuel Valls notamment. Les autorités ont interdit aux médis de diffuser les images de ce déplacement par mesure de sécurité.

 

01h35

Le bilan officiel s'est considérablement alourdit au Bataclan, 118 morts sont désormais évoqués. Manuel Valls et François Hollande sont sur place depuis quelques minutes.

 

01h30

Le point à 01h30. Plusieurs tireurs et trois kamikazes, selon la mairie de Saint-Denis, ont donc attaqué sept sites à Paris et en banlieue ce vendredi 13 au soir. Les derniers bilans officiels font état d'au moins 42 morts et de très nombreux blessés, dont une cinquantaine en état "d'urgence absolue".

 

Le nombre de victimes pourrait toutefois être bien plus élevé puisque les hommes de la BRI qui ont mené l'assaut auraient, de source policière, découvert un "véritable carnage" dans la salle de spectacle où des dizaines de spectateurs ont été pris en otage. Une centaine de personnes pourraient y avoir été exécutées par les terroristes qui agissaient en criant "Allahou Akbar". Deux d'entre eux auraient été abattus lors de l'assaut des forces de l'ordre.

 

01h28

Selon la mairie de Saint-Denis, il y aurait six morts au stade de France dont probablement trois kamikazes.

 

01h22

La préfecture de police a mis en place trois nouveaux numéros de téléphone spéciaux, pour recueillir des témoignages. "Numéro appels à témoins: 01 77 72 06 14 ou 01 77 72 06 16 ou 01 77 72 06 17", a-t-elle twitté. Le numéro court 197 a également été déployé.

 

01h17

Alors que le bilan ne cesse de s'alourdir dans la salle du Bataclan où a eu lieu un terrible prise d'otages, François Hollande doit se rendre sur place dans les prochaines minutes. Le bilan total des multiples attentats s'élèverait à plus de 150 morts et de très nombreux blessées graves. Selon un journaliste de Francetv info présent sur place, le quartier du Bataclan reste bouclé car les autorités redoutent qu'un véhicule piégé ne soit stationné dans les environs. 

Les trois terroristes qui ont attaqué la salle de concert ont été tué.

 

01h13

Les hommes de la BRI qui ont pénétré dans le Bataclan après avoir donné l'assaut avec succès ont découvert "un véritable carnage". Des sources policières redoutent "une centaine de morts".

 

01h06

Selon la Direction générale de la police, l'assaut contre le Bataclan aurait fait "des dizaines de morts". La traque des autres terroristes impliquée dans les fusillades est en cours.

 

01h03

Le troisième assaillant de la salle du Bataclan ne serait pas mort, mais blessé, selon la chaîne américaine Sky News. Il aurait été arrêté par la police. "Je suis de Daech", aurait-il confirmé.

 

01h00

Deux terroristes ont donc été abattus lors de l'assaut donné au Bataclan par la police. Un autre aurait également été blessé au moment de l'attaque de la salle de concert. Les autorités n'ont pas précisé si d'autres pourraient être encore en fuite.

 

00h58

L'ensemble des établissements scolaires d'Ile-de-France seront fermés ce samedi, vient d'annoncer l'académie de Paris.

 

00h56

La préfecture de police a mis en place un numéro d'urgence: 08 00 40 60 05. Il n'est à utiliser qu'en cas d'urgence afin de ne pas encombrer les lignes.

Les autorités réitèrent également aux Parisiens ses consignes: rester chez soi ou en sécurité.

 

00h53

Les premiers renforts militaires annoncés par François Hollande sont arrivés dans Paris, notamment rue du Faubourg Saint-Antoine, qui relie les places de la Bastille et de la Nation.

Un hôpitalde campagne aurait été monté au Cirque d'Hiver, à côté de la place de la République (11e arr.). Des dizaines de brancards y ont été amenés.

 

00h51

Les tirs, nourris ces denières minutes, ont cessé au Bataclan. Des spectateurs auraient été exfiltrés, sans que l'on sache combien, peut-être une dizaine. Les hommes de la BRI auraient sécurisé les lieux.

 

00h49

Assaut erminé au Bataclan, deux terroristes abattus.

 

00h48

Des témoins avancent sur les réseaux sociaux que les terroristes qui ont attaqué le Bataclan au cri de "Allahou Akbar" ont ratiisé les lieux étage par étage en abattant tous ceux qu'ils croisaient.

Sur place l'assaut est toujours en cours.

 

00h45

Selon des sources gouvernementales, au moins sept attaques ont eu lieu à Paris et en Ile-de-France: le Bataclan, la Place de la République, Les Halles, le Trocadéro, le Stade de France, Belleville et Paris 10e.

 

00h40

Alors que l'assaut est cours au Bataclan, le GIGN, le corps d'élite de la gendarmerie nationale, vient d'être déployé dans le quartier des Halles. 

 

00h37

L'assaut est bien en cours au Bataclan, où des terroristes retiendraient une centaine d'otages. Les hommes de la BRI mènent l'attaque, des coups de feu et des déflagrations se font entendre.

Sur place, la situation serait "dramatique", selon des sources policières citées par BFMTV.

 

00h36

Les autorités ont décidé de fermer plusieurs lignes de métro. Les lignes 3, 5, 8, 9 et 11 qui passent par les Xe et XIe arrondissements, visés par les attentats, sont ainsi coupées et inaccessibles par mesure de sécurité.

 

00h35

Selon le journal Le Monde qui cite la Direction centrale de la police, les hommes de la BRI et du RAID ont donné l'assaut contre les preneurs d'otages qui retiennent au moins une centaine de personne dans le Bataclan.

 

00h30

Des déflagrations et des rafales d'armes automatiques ont été entendues à proximité du Bataclan. Le RAID, présent sur place, pourrait avoir donné l'assaut. Dans le même temps, un conseil des ministres extraordinaire a débuté.

 

00h25

Un journaliste d'Europe-1 présent dans la salle de concert du Bataclan raconte sur le site de la radio : "deux ou trois individus non masqués sont rentrés avec des armes automatiques de type kalachnikov et ont commencé à tirer à l'aveugle sur la foule. L'attaque a duré une dizaine, une quinzaine de minutes. Ça a été extrêmement violent et il y a eu un vent de panique, tout le monde a couru vers la scène, il y a eu des scènes de piétinement". "Les assaillants ont eu tout le temps de recharger à au moins trois reprises. Ils n'étaient pas masqués, maîtres d'eux-mêmes. Ils étaient très jeunes", raconte-t-il.

 

00h20

Selon les dernières informations, l'une des explosions au Stade de France aurait été déclenché par un kamikaze qui portait une ceinture d'explosif. Au coeur de Paris, la solidarité s'organise entre riverains par le biais du hastag  #Portesouvertes. Des internautes n'ont pas hésité à communiquer leur adresse postale et parfois même leur digicode pour accéder à leur immeuble pour s'y réfugier.

 

00h15

Plus de 200 militaires sont arrivés en renfort dans le 10e arrondissement. L'assistance Publique-Hôpitaux de Paris a déclenché le plan Blanc, prévu pour les situations sanitaires d'urgence et de crise à la suite des attaques simultanées à Paris qui ont fait une soixantaine morts, a annoncé un porte-parole de l'AP-HP.

 

00h10

Les pompiers de Paris demandent à ce que personne ne les appelle, sauf extrême urgence, pour laisser les lignes libres.

 

00h05

Il y aurait une cinquantaine de blessés dans un état critique, selon des sources médicales. Le bilan, 42 morts selon le dernier décompte de la Préfecture de police, pourrait ainsi s'alourdir encore considérablement dans les prochaines heures.

 

00h03

Les frontières de la France sont fermées suite à l'instauration de l'état d'urgence. Cette décision permet aussi aux préfets de décréter des couvre-feux par exemple.

 

23h58

François Hollande annonce qu'un "assaut" des forces de l'ordre est en cours "quelque part dans la capitale".

 

23h57

"C'est une nouvelle épreuve qui nous assaille", dit François Hollande, "nous savons d'où elle vient".

"La France doit être forte, elle doit être ferme, nous le serons", annonce le chef de l'Etat.

 

23h55

"Plusieurs dizaines de tués" confirmés par le chef de l'Etat. "Toutes les forces possibles" sont mobilisées pour neutraliser les terroristes. "Des renforts militaires sont également déployés", dit François Hollande.

Visiblement ému, le président annonce que l'état d'urgence va être proclamé "sur l'ensemble du territoire".

 

23h54

François Hollande prend la parole.

 

23h53

Les principaux responsables politiques ont tous annoncés suspendre la campagne des régionales: Claude Bartolone, Marine Le Pen, Valérie Pécresse notamment.

 

23h50

Au Bataclan, une prise d'otages est toujours en cours. Des unités du RAID sont notamment déployées et un large périmètre de sécurité interdit les environs aux passants. Les forces de l'ordre sont très tendues car il y aurait des otages détenus par au moins deux terroristes à l'intérieur du bâtiment.

 

23h48

Le plan Rouge Alpha, dit de "riposte à multi-attentats" a bien été déclenché par François Hollande au terme de la cellule de crise qu'il a tenue avec Manuel Valls et Bernard Cazeneuve Place Beauvau.

 

23h45

Un Conseil des ministres exceptionnel est prévu à minuit, selon l'Elysée.

 

23h40

"La consigne, c'est chacun reste chez soi", ont déclaré les services de la mairie de Paris. Un ou plusieurs tireurs seraient toujours en fuite et activement recherché(s) par de très nombreux policiers.

 

23h38

La salle du Bataclan accueillait un millier de personnes pour un concert de hard rock, ce vendredi soir. Les assaillants, qui seraient au nombre de trois, dont un aurait été abattu, ont ouvert le feu dans la salle et fait plusieurs dizaines de victimes.

Une prise d'otage y est également en cours, il y aurait encore une centaine de personnes à l'intérieur du bâtiment. La police et les unités d'élite encerclent totalement les lieux.

 

23h36

Le parquet antiterroriste est saisit, ce qui confirme la thèse terroriste.

 

23h33

Selon Grégory Goupil, délégué Alliance Police en Seine-Saint-Denis, "trois explosions ont eu lieu quasi simultanément dans trois endroits différents au Stade de France: deux attentats suicides commis par des kamikazes et une bonbonne de gaz explosée". Les ceintures des kamikazes auraient été chargées de clous et de boulons pour maximiser les victimes. Les faits se seraient déroulés au niveau de la porte D, de la porte H et au niveau du restaurant McDonald's. 

 

23h31

"Le président de la République, le Premier ministre, le ministère de l'Intérieur (sont) en cellule interministérielle de crise à Beauvau", dévoile un communiqué de Matignon.

 

23h29

Le plan "Alfa" est déclenché. Il s'agit d'un plan d'urgence dédié aux situations de crise durant lesquelles plusieurs attentats terroristes simultanés frappent le territoire. La piste terroriste semble confirmée.

 

23h25

"C'est pour la Syrie", "Allahou Akbar": les slogans criés par les assaillants, ainsi que le mode opératoire des attaques (armes automatiques et kamikaze à la ceinture d'explosifs au Stade de France), tout porte à croire qu'il s'agit bien d'attentats terroristes coordonnées.

 

23h21

Le bilan ne cesse de s'alourdir. Les dernières informations communiquées par la police à l'instant font ainsi désormais état d'au moins 42 morts.

Plusieurs fusillades ont éclaté ce vendredi dans les 10e et 11e arrondissements de Paris faisant une trentaine de morts selon un premier bilan de la préfecture de police. Une prise d'otages serait en cours dans la salle de spectacle du Bataclan, où, selon des témoins les assaillants auraient crié "Allahou Akbar", ce qui accréditerait la thèse de l'attentat terroriste concerté. Les hommes du RAID sont arrivés sur place et encerclent bâtiment avec de nombreuses autres forces de police.  

Dans le même temps, trois ou quatre explosions ont eu lieu aux abords du Stade de France, près de la porte D, où avait lieu le match de football France-Allemagne. Il s'agit d'actions kamikazes menées avec des ceintures d'explosifs qui contenaient des boulons, selon les premières constatations. Il y aurait au moins trois ou quatre morts dans cette attaque. François Hollande, présent pour le match a été exfiltré par les services de sécurité présidentielle par mesure de sécurité. Le reste des spectateurs a été partiellement évacué à la fin du match dans le calme malgré quelques mouvements de panique. De nombreux spectateurs ont toutefois été empêchés de sortir et se massaient sur la pelouse.

Une réunion d'urgence a lieu place Beauvau entre François Hollande, le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve ainsi que tous les états-majors de la police.