Enceinte, elle saute par la fenêtre pour échapper à des violences conjugales

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Enceinte, elle saute par la fenêtre pour échapper à des violences conjugales

Publié le 01/04/2019 à 11:53 - Mise à jour à 11:56
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une jeune femme de 32 ans a volontairement sauté par la fenêtre du premier étage de sa maison de Gisors (Eure), dimanche 31 mars, pour échapper aux coups de son compagnon avec qui elle se disputait. Enceinte, elle souffrait d'un saignement de l'utérus après le drame.

Une femme enceinte de neuf semaines a été gravement blessée dans la nuit de samedi à dimanche à Gisors (Eure) après avoir sauté par la fenêtre du premier étage de sa maison pour échapper aux coups de son compagnon.

Selon l'information rapportée par le site d'actualités locales Info Normandie, la jeune femme de 32 ans s'est défenestrée vers 3h du matin au cours d'une violente dispute conjugale.

Quand les secours sont arrivés, elle souffrait de traumatismes au visage et au bras, mais aussi d'une métrorragie (hémorragie utérine anormale) faisant craindre le pire pour la santé de son fœtus.

Elle a été transportée en état d'urgence absolue au centre hospitalier de Gisors. Son pronostic vital n'était toutefois pas engagé.

Lire aussi: victime de violences conjugales, une femme défenestrée avec son bébé dans les bras

Selon Paris Normandie, la trentenaire aurait sauté volontairement par la fenêtre pour échapper à ces violences conjugales, et n'aurait donc pas été poussée par son petit ami.

Une enquête de gendarmerie a été ouverte pour éclaircir les circonstances de ce drame.

Et aussi:

Défenestrée par son compagnon, une femme considérée en partie responsable

Hauts-de-Seine: une mère se défenestre avec sa fille de trois ans dans les bras

Nancy: sa locataire ne payait plus son loyer, il la bat à mort puis la défenestre

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A Gisors (Eure), dimanche, une jeune femme s'est défenestrée depuis le 1er étage pour échapper aux coups de son compagnon.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-