Eure: elle cachait le corps de son frère mort sous un matelas depuis un an

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Eure: elle cachait le corps de son frère mort sous un matelas depuis un an

Publié le 09/02/2019 à 15:19 - Mise à jour à 15:20
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

En décembre dernier les gendarmes de Pont-Audemer dans l'Eure ont découvert le corps sans vie d'un homme, caché entre un matelas et un sommier au domicile de sa sœur. Incapable de faire son deuil depuis sa mort en 2017.

C'est une découverte macabre que les gendarmes de Pont-Audemer, dans l'Eure, ont fait au mois de décembre dernier. Le corps d'un homme mort depuis octobre 2017 a été retrouvé caché entre un matelas et un sommier au domicile de sa sœur.

L'homme, âgé d'une soixantaine d'années, ne donnait plus de nouvelles à la Mutualité sociale agricole. L'organisme avait alors alerté les gendarmes.

Les militaires s'étaient alors rendus cher la sœur du sexagénaire paraplégique, c'est elle qui était en effet sa curatrice depuis dix ans selon RTL.

A voir aussi: Tétraplégique, il se lève et marche à sa remise de diplôme (vidéo)

Le corps de l'homme lourdement handicapé a été retrouvé dans une chambre fermée à clé. Le cadavre était "emmitouflé dans des sacs et des couvertures", entre un matelas et un sommier.

Une enquête ADN va prochainement être réalisée mais la sœur de la victime, qui vivait là avec son époux, ne sera par poursuivie en justice.

Durant son audition, elle a expliqué aux forces de l'ordre ne pas avoir supporté la mort de son frère handicapé. Incapable de faire son deuil, elle avait alors expliqué à son mari routier qu'il était hospitalisé et dans le coma.

Le routier régulièrement en déplacement s'était vu expliquer que les visiter étaient déconseillées par le personnel soignant, il ne s'est donc jamais rendu compte de la présence du cadavre à son domicile.

A lire aussi:

Double meurtre de Gisors: le père incestueux et hémiplégique jugé ce lundi

Il avale une limace et après un coma de 420 jours devient tétraplégique

Roubaix: interrogations autour de l'attaque par des rats d'une paraplégique de 14 ans

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A son domicile, une femme cachait depuis plus d'un an le cadavre de son frère.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-