Génération identitaire : deux vagues d'arrestations de jeunes proches du groupe d'extrême droite

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 29 janvier 2019 - 20:39
Image
Menottes
Crédits
©Hadj/Sipa
Au moins sept personnes ont été arrêtées dans le cadres de deux affaires différentes (illustration).
©Hadj/Sipa

Plusieurs membres ou proches du groupe d'extrême droite Génération identitaire ont été placés en garde à vue ce mardi 29, dans deux opérations différentes, chacune pour des faits distincts. Au moins sept personnes ont été arrêtées.

Ce sont deux opérations de police indépendante l'une de l'autre mais qui ont mené à une série d'arrestations dans les rangs de Génération identitaire, un groupuscule d'extrême droite regroupant de jeunes militants.

Opération la plus importante, celle qui a permis l'arrestation d'au moins trois membres du groupuscule ont été arrêtés en lien avec les opérations menées au col de l'Echelle, non loin de Briançon (Hautes-Alpes) au printemps 2018. Selon les comptes proches des adhérents, le président du mouvement, un porte-parole et une militante mère de famille font partie des suspects arrêtés.

Les membres de Génération identitaire étaient intervenus dans la montagne enneigée pour empêcher de rentrer des migrants tentant d'accéder à pied à la France depuis l'Italie, par cette route dangereuse. Ayant largement mis en scène leurs actions, ils se sont targués d'avoir remis à la police quatre immigrés clandestins et d'avoir fourni des renseignements aux forces de l'ordre ayant permis l'arrestation de sept autres.

Après une première enquête classée sans suite, une nouvelle enquête préliminaire a été lancée pour "immixtion dans une fonction publique". Les membres du groupe d'extrême droite se sont toujours défendus d'une quelconque dimension illégale de leur action estimant qu'ils ne faisaient que répondre à l'article 73 du code pénal qui donne à toute personne l'autorité nécessaire pour appréhender l'auteur d'un flagrant délit ou d'un crime.

Voir aussi - Zouaves Paris: la résurgence de l'extrême droite radicale violente dans la capitale

Dans le même temps, à l'autre bout de la France, quatre membres de la mouvance d'extrême droite ont été arrêtée dans une enquête ouverte après la diffusion d'un reportage de la chaîne qatarie Al Jazeera montrant l'intérieur d'un bar, La Citadelle, lieu de rassemblement de membres ou de proches de Génération identitaire. Les images du documentaire montraient des clients filmés en caméra cachée tenant des propos racistes, incitant à la haine ou faisant l'apologie du terrorisme, une des personnes ainsi repérée expliquant qu'elle souhaitait foncer en voiture en voiture sur la foule d'un marché fréquenté par une population d'origine maghrébine. L'identité des quatre personnes arrêtées n'est pas connue avec exactitude.

Lire aussi:

Violences et séquestration: 22 membres de Génération identitaire mis en examen

Lille: Génération Identitaire proteste contre un concert de Médine

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.