Gilets Jaunes: barricades monstres devant un dépôt pétrolier, début de pénurie

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Gilets Jaunes: barricades monstres devant un dépôt pétrolier, début de pénurie

Publié le 29/11/2018 à 10:39 - Mise à jour à 10:48
Gilets jaunes, Barricade, Dépôt pétrolier, Pénurie
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Des gilets jaunes bloquaient depuis mardi soir le dépôt pétrolier de Porte-les-Valences dans la Drôme, provoquant un début de pénurie de carburants dans les stations-services de la région. Les CRS l'ont débloqué dans le calme ce jeudi matin.

Les images postées des barricades installées par les gilets jaunes devant le dépôt pétrolier de Porte-les-Valences dans la Drôme sont particulièrement impressionnantes. Pas moins de quatre obstacles avaient été érigés dans la nuit de mardi 27 à mercredi 28 pour empêcher les camions d'accéder au site qui appartient au pétrolier français Total.

Une vidéo tournée par les gilets jaunes et mise en ligne sur Facebook (disponible en cliquant ici) montre des dizaines de palettes et des centaines de pneus devant l'entrée principale, formant quatre barrages à quelques mètres d'intervalle. Un autre accès au dépôt pétrolier était également obstrué.

Lire aussi - Gilets jaunes: un "compteur officiel" créé sur Facebook

Joint par France-Soir, un employé du dépôt pétrolier a fait savoir que les CRS était "intervenus vers 7h30 pour lever le blocage" ce jeudi 29. "Ça c'est passé dans le calme et l'opération a pris fin peu avant 9h", ajoute-t-il. Les services de la ville ont ensuite procédé à la levée des impressionnantes barricades élevées par les manifestants. Un premier camion avait pu accéder au site ce matin vers 9h30.

"L'activité devrait pouvoir reprendre à son plein potentiel dans la journée", a fait savoir cet employé qui souligne que "certaines stations-services de la région avaient commencé à souffrir de pénuries depuis le début du blocage".

Des professionnels du bâtiment et des entrepreneurs agricoles bloquent depuis mercredi un dépôt pétrolier à Lorient. Ils protestent contre la suppression du gazole non routier (GNR), un carburant moins cher utilisé notamment dans les secteurs agricoles, forestiers, fluviaux ou des travaux publics. Le gouvernement a prévu de supprimer l’avantage de la détaxe du gazole dit "rouge" pour ces professions. 

Une réduction jusqu'alors appliquée sur la taxe intérieure de consommation (TICPE) sur le gazole non routier (GNR), allégeait la facture pour les entreprises concernées. Mais entre écologie et restrictions budgétaires, le gouvernement veut la supprimer au 1er janvier 2019. Ils ont ensuite été rejoints par des gilets jaunes. Les manifestants ont l’intention de rester aussi longtemps qu'il faudra, jusqu'à être entendus par le ministère.

Voir:

Pour Marine Le Pen, la dissolution, "seule solution" pour sortir de la crise des "gilets jaunes"

Mélenchon sur les Champs-Élysées samedi avec les "gilets jaunes"

Une délégation de "gilets jaunes" reçue vendredi par Édouard Philippe

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des gilets jaunes bloquaient depuis mardi soir le dépôt pétrolier de Porte-les-Valences dans la Drôme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-