Gironde: il découvre le corps en décomposition d'un bébé sous son canapé

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Gironde: il découvre le corps en décomposition d'un bébé sous son canapé

Publié le 28/05/2018 à 13:50 - Mise à jour à 13:52
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le corps en décomposition d'un bébé a été retrouvé dimanche en Gironde, caché dans un sac de sport sous le canapé d'un couple, qui n'avait aucune idée qu'il se trouvait là. Jusqu'à ce que l'odeur ne soit plus supportable et que l'homme découvre ce qui s'était passé dans son propre appartement.

Ils n'avaient pas un cadavre dans leur placard, mais sous leur canapé. Et ils ont mis deux mois à s'en rendre compte. Un couple résidant à Saint-Médard-de-Guizières, près de Libourne en Gironde, a découvert dimanche 27 le corps en décomposition d'un nouveau-né sous son canapé.

Ils ont prévenu les gendarmes et une enquête -confiée à la brigade de recherches de Libourne- a été ouverte immédiatement pour comprendre ce qui était arrivé à ce bébé, retrouvé mort et dissimulé dans un sac de sport glissé sous le canapé du couple.

C'est l'homme du couple qui est tombé sur le cadavre du nourrisson. Incommodé par une odeur pestilentielle, il a cherché partout dans son appartement d'où ça pouvait venir et est finalement tombé sur l'horreur cachée sous son canapé.

Lire aussi: un bébé décapité pendant l'accouchement, la médecin réfute toute faute

La mère du bébé serait une jeune femme de 21 ans, hébergée chez sa sœur et son beau-frère depuis fin 2017. Elle aurait fait un déni de grossesse et aurait donné naissance à son enfant en mars, sans que personne dans son entourage ne s'aperçoive de rien.

Placée brièvement en garde à vue, la jeune mère a finalement été hospitalisée, son état ne lui permettant pas de subir un interrogatoire.

Une autopsie doit être pratiquée ce lundi 28 après-midi à l'Institut médico-légal de Bordeaux. Elle permettra de déterminer si le bébé était mort-né ou si la mère l'a tué à la naissance. Si tel était le cas, il s'agirait d'un crime et la jeune femme pourrait être poursuivie pour infanticide, si elle est reconnue responsable de ses actes au moment des faits.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le corps en décomposition d'un bébé a été découvert par un homme, dimanche en Gironde. Le cadavre reposait dans un sac de sport sous son canapé. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-