Ivre, il menace la directrice et les élèves d'une école avec une arbalète

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Ivre, il menace la directrice et les élèves d'une école avec une arbalète

Publié le 12/09/2018 à 07:52 - Mise à jour à 07:53
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme a menacé les élèves et la directrice d'une école de Tourrette-Levens, dans les Alpes-Maritimes, lundi. En plein récréation, le quadragénaire ivre s'est présenté armé d'une arbalète. La directrice de l'établissement a fait confiner les enfants et personne n'a été blessé.

Grosse frayeur pour les enfants et le personnel de l'établissement. Lundi 10 au matin, un homme s'est présenté armé au portail de l'école Plan d'Ariou, à Tourrette-Levens dans les Alpes-Maritimes.

Tenant des propos incohérents selon Nice-Matin, l'homme était aussi pieds nus. Il a rapidement été repoussé par la directrice de l'établissement. "Tout va bien, rentrez chez vous", lui a-t-elle intimé.

Il s'est alors énervé et l'a menacée avec une arbalète avant de viser les enfants qui jouaient dans la cour de récréation. La directrice a immédiatement fait confiner les élèves, un "bon réflexe" selon les gendarmes.

A voir aussi: Limogée pour avoir organisé un spectacle de pole dance à l'école (vidéo)

Les militaires ont été rapidement alertés et sont intervenus en nombre pour arrêter l'homme déséquilibré âgé d'une quarantaine d'année. Lorsqu'il a été interpellé, il venait de quitter les lieux. les gendarmes ont constaté qu'il détenait en effet une arbalète mais elle n'était pas armée.

L'homme de 49 ans a été placé en garde à vue après plusieurs heures passées en cellule de dégrisement: il présentait un taux d'alcoolémie de 2,10 grammes par litre de sang.

Une enquête a été ouverte et les hommes chargés de l'affaire devront maintenant définir si ce geste menaçant était "simplement" dû à l'état d'ébriété bien avancé du suspect.

A lire aussi:

Séquestrés, des enfants étaient entraînés à commettre des fusillades dans des écoles

Videosurveillance: une école épinglée par la Cnil se mettra en règle

Lunel: roué de coups à la kermesse de l'école de son enfant

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a été rapidement interpellé par les gendarmes et placé en garde à vue.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-