La Réunion: un homme suspecté d'avoir éviscéré un jeune femme

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La Réunion: un homme suspecté d'avoir éviscéré un jeune femme

Publié le 04/05/2018 à 20:30
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Soupçonné d’avoir poignardé à mort une jeune fille de 19 ans dans la nuit de mercredi à jeudi à La Réunion, un homme a été mis en examen pour assassinat et écroué ce vendredi. L'homicide a été d'une grande violence.

Le meurtre, particulièrement barbare, a été décrit comme relevant "d'une grande sauvagerie" par le procureur de Saint-Denis de La Réunion. Un homme a été mis en examen pour assassinat et écroué ce vendredi 4. Il est soupçonné d'avoir éviscéré une jeune femme de 19 ans dans la nuit de mercredi à jeudi. Cette dernière a succombé à ses blessures.

Les faits se sont déroulés dans l'appartement du mis en examen dans le quartier de la Convenance à Sainte-Marie au nord de l'île rapporte Le Journal de l'île de La Réunion. Ce sont les voisins qui ont donné l'alerte, alertés par les cris de douleurs insupportables provenant des lieux.

Arrivés sur place, les hommes du groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) ont longuement parlementé avec l'individu qui s'était retranché chez lui pour tenter de le raisonner, en vain. Ils ont finalement donné l'assaut et les gendarmes ont découvert le corps sans vie d'une jeune étudiante en médecine, attaché sur un lit et gisant dans une mare de sang. Elle avait été éviscérée et lardée de nombreux coups de couteau.

Le suspect a du être "tasé "pour être maîtriser et finalement interpellé. Selon les dires de certains voisins, le meurtrier présumé consommait régulièrement de la "chimique", une nouvelle drogue de synthèse qui fait des ravages sur l'île.

Lire aussi - Paris: un employé d'un restaurant mort éviscéré au couteau, l'assassin présumé se suicide

"Lors de sa garde à vue, qui s'est avérée compliquée tant le prévenu était agité, il a expliqué que c'est Dieu qui lui avait demandé de tuer le diable, et que celui-ci était représenté entre autres par sa jeune victime", souligne le quotidien. Le suspect a également expliqué qu'il n'était qu'au début de sa "mission divine", de sa "croisade contre le diable", et que d'autres victimes devaient suivre.

Un expert psychiatre a décelé, après examen du jeune homme, une abolition complète du discernement, et des troubles schizophrènes. Il a été placé en détention provisoire. 

Il semble que la jeune victime et l’agresseur présumé, déjà défavorablement connu de la justice pour des faits de violence, se connaissaient depuis peu. Dans des circonstances encore indéterminées, elle se serait rendue au domicile de l’homme, pour la première fois mercredi soir. En début de soirée, l’auteur présumé des faits a téléphoné à la mère de victime pour lui dire que la jeune fille allait rester chez lui pour la nuit. L’homme aurait ensuite tenu des propos inquiétants. La mère de famille affirme avoir alors téléphoné aux gendarmes, mais ces derniers ne sont intervenus que bien plus tard, sur signalement des voisins. Elle a porté plainte contre l’agresseur présumé et contre les forces de l’ordre.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme a été mis en examen pour assassinat et écroué ce vendredi à La Réunion.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-