Le mari jaloux castre et égorge son rival footballeur (photo)

Le mari jaloux castre et égorge son rival footballeur (photo)

Publié le 07/11/2018 à 11:31 - Mise à jour à 11:38
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le 27 octobre, un footballeur brésilien était retrouvé mort, dissimulé dans un buisson, après avoir été atrocement torturé. Quasiment décapité, son pénis avait été sectionné. Un homme a avoué le crime estimant que le jeune sportif voulait violer sa femme en marge d'une fête.

Il devait "seulement" être déshabillé de force et abandonné dans la rue par ses ravisseurs. Mais la vision de photos compromettantes sur le mobile de la victime ont fait déraper l'affaire dans l'horreur. Daniel Correa Freitas, un footballeur professionnel brésilien de 24 ans, a été castré puis égorgé par un homme de 39 ans après une soirée festive qui a dérapé.

L'affaire débute le 27 octobre dernier à San Jose dos Pinhais dans la banlieue de Curitiba au Brésil. Le jeune athlète est invité à une soirée d'anniversaire d'une certaine Allana Brittes, une de ses amies âgée de 18 ans.

A un moment de la soirée, dont le déroulé exact n'est pas complètement clair, le jeune homme se prend en photo allongé dans le lit de la mère de son amie, visiblement endormie. Il est dfifficile de savoir avec exactitude si une relation sexuelle s'est déroulée entre les deux, mais les premiers éléments laissent plutôt entendre que Daniel Correa Freitas (qui est habillé, tout comme l'épouse) faisait une farce de mauvais goût en prenant les photos en faisant des grimaces, avant de les envoyer à ses amis, qui le préviennent en retour qu'il ferait mieux de quitter les lieux avant le retour du père.

©Capture d'écran YouTube

Des témoins auraient entendu la femme finalement crier, un bruit qui aurait poussé l'époux a enfoncer la porte de sa chambre qui était verrouillée, pour y découvrir le footballeur au lit avec son épouse. Aidé de plusieurs complices, il sort de force l'intrus, qui visiblement ivre pouvait à peine marcher, le jette dans le coffre de sa voiture et démarre.

Lire aussi - Besançon: une réfugiée afghane égorgée en pleine rue, elle se sentait "menacée"

Interrogé par la police, Edson Brittes Junior reconnaîtra avoir "perdu son sang froid": convaincu qu'il venait d'exclure de sa maison un ivrogne qui allait violer sa femme, il découvre les photos et est pris selon lui "d'un coup de folie". Sous les yeux horrifiés de ses complices il va alors sectionner l'organe génital de sa victime et lui trancher la gorge avec une telle rage que le sportif sera quasiment décapité. Il avouera le meurtre trois jours plus tard alors que les proches du footballeur se demandaient ce qui lui était arrivé.

Daniel Correa Freitas, un milieu de terrain, était sous contrat avec le Sao Paulo FC en prêt au club de Sao Bento.

Voir aussi:

Nîmes: un surveillant de prison égorgé avec une lame de rasoir

Le septuagénaire s'accuse d'avoir égorgé sa femme après "une dispute"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le footballeur Daniel Correa Freitas a été castré puis égorgé par son meurtrier.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-