Substances toxiques : que nous cachent nos matelas ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 15 octobre 2021 - 16:00
Image
Matelas
Crédits
Pixabay
Beds are burning
Pixabay

Qui n’a pas déjà senti une odeur forte en déballant un matelas neuf ? Les matelas peuvent dégager des substances nocives. Malheureusement, ils ne sont pas les seuls objets du quotidien à en contenir. Depuis 2013, une législation est en vigueur pour les produits de la maison, la construction et la décoration, selon leurs émissions de polluants.

Pourquoi dit-on que les matelas contiennent des substances toxiques ?

Les matelas subissent différents traitements, pour les protéger à la fois de l’humidité et des incendies ; ces traitements contiennent des COV, composés organiques volatils. Parmi ces COV, on retrouve du polyuréthane, du latex synthétique, des colles et des plastiques. Ils sont responsables de la pollution intérieure des matelas.

Pour assurer le côté ignifuge du matelas, les industriels les traient avec des retardateurs de flammes bromés (RFB). Or, ces derniers sont connus pour être des perturbateurs endocriniens. Selon ConsoGlobe, les RFB sont à l’origine de troubles de la thyroïde et du système nerveux.

Les traitements ne s’arrêtent pas là : pour lutter contre les moisissures et les bactéries, les fabricants de matelas utilisent du formaldéhyde. Ce COV a des effets secondaires sur l’Homme, à savoir des irritations des muqueuses, l’apparition de maux de tête et le développement d’allergies.

Et le confort du matelas ?

Le confort du matelas "parfait", qui s'adapte parfaitement au sommier, n’est pas sans conséquence : les fabricants utilisent de la mousse polyuréthane. Or, celle-ci contient également de nombreuses substances chimiques.

Une étude démontre qu’à cause de la température du corps, de l’humidité et de la concentration en dioxyde de carbone dégagé, le taux d’émission de COV augmenterait dans l’air. Dormir sur ce type de matelas intensifierait le problème. 

Alors, que doit-on faire pour éviter ces désagréments ?

Il faut absolument lire l’étiquette de composition du matelas avant d’en acquérir un, notamment garder un œil sur les traitements que le matelas a subi. Selon ConsoGlobe, les matelas 100 % en latex naturel sont ceux qui regroupent le moins de traitement.

Un conseil : aérer quotidiennement votre chambre et votre matelas !

À LIRE AUSSI

Image
Canettes sur une plage de Marseille le 5 octobre 2021
Calendrier "Dieux du Sale" : ils posent nus contre la pollution plastique
L’ONG Wings Of the Ocean souhaite faire parler de sa cause. Et pour le faire, elle utilise les grands moyens : par le biais de l’art, plus particulièrement la photogra...
13 octobre 2021 - 13:01
Société
Image
déodorants
Le rôle de l’aluminium dans le cancer du sein est confirmé
Depuis plusieurs années, l’aluminium est au cœur des polémiques. En 2016, une étude suisse affirmait que les sels d'aluminium, présents dans 80 % des déodorants, favor...
13 octobre 2021 - 17:26
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.