Surveillants agressés à Osny: Bilal T. avoue sa motivation terroriste

Surveillants agressés à Osny: Bilal T. avoue sa motivation terroriste

Publié le 07/09/2016 à 16:12 - Mise à jour à 16:21
©Henry Hagnäs/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Après avoir poignardé deux surveillants à la prison d'Osny dimanche, Bilal T., a revendiqué la motivation terroriste de son geste. Il semble même qu'il comptait se filmer pour probablement diffuser la vidéo de son geste sur Internet.

Le djihadiste "avait prévu de faire une exécution dans les règles avant de la filmer avec un téléphone portable". Arrêté après avoir blessé deux surveillants de la prison d'Osny (Val-d'Oise), dont un est gravement blessé, dimanche 4, Bilal T. aurait avoué la motivation terroriste de son geste lors des premiers interrogatoires. "Il ne se cache pas", confie même une source proche du dossier.

Très vite après le passage à l'acte du jeune homme de 24 ans, arrivé il y a trois mois dans l'unité de prévention de la radicalisation d'Osny pour purger une peine de cinq ans après avoir tenté de rejoindre Daech en Syrie, une enquête a ainsi été ouverte pour "tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste". Une piste privilégiée très vite du fait du profil de Bilal T. mais aussi parce qu'il comptait se filmer après avoir tué un surveillant, probablement pour diffuser la vidéo en ligne grâce à son téléphone portable.

Enfin, détail sordide, le jeune homme a dessiné un cœur avec le sang de ses victimes sur un mur avant de se mettre à prier. Il n'a également pas fait mystère de ses motivations liées à l'islam radical, et dévoyé, dont il se réclame.

"On a passé un cap, on est clairement visés", déplore un gradé de la prison d'Osny. En effet, cet attentat perpétré en prison, ce qui est d'une rareté exceptionnelle en France, est redouté depuis plusieurs mois par les personnels pénitentiaires. A Alençon, fin juillet, une grande opération de fouille avait été lancée car les surveillants craignaient une attaque à l'explosif de la part d'un détenu, rapporte Ouest-France...

Une crainte relancée depuis l'attentat perpétré contre un couple de policiers assassinés chez eux, à Magnanville, le 13 juin dernier. Dans une vidéo filmée au domicile de ses victimes, le tueur, Larossi Abballa, avait ainsi appelé les partisans de Daech à attaquer policiers et surveillants notamment.

Dans l'attente d'autres éléments, trois détenus ont été arrêtés et interrogés afin de déterminer si Bilal T. a bénéficié de complicités pour perpétrer l'attaque de dimanche. Un total de 18 personnes condamnées pour des faits en lien avec le terrorisme sont enfermées à l'unité de prévention de radicalisation d'Osny.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Après avoir poignardé deux surveillants, Bilal T. a dessiné un cœur avec leur sang.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-