Un couple d'Albanais et ses deux enfants expulsés en jet-privé

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Un couple d'Albanais et ses deux enfants expulsés en jet-privé

Publié le 09/10/2018 à 18:00 - Mise à jour à 18:35
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une famille albanaise a été expulsée de France début septembre, depuis Mirecourt, dans les Vosges, où elle vivait depuis deux ans. Un jet-privé a été affrété pour ramener ce couple et ses deux enfants à Tirana en Albanie. Un collectif de soutien a crié au scandale.

Un couple et ses deux enfants, originaires d'Albanie, établis à Mirecourt dans les Vosges depuis deux ans, ont été expulsés début septembre et renvoyés à Tirana (capitale albanaise) par jet-privé.

La décision, concernant cette famille en situation irrégulière sur le territoire français, a scandalisé plusieurs associations locales, qui ont décidé de former un collectif de soutien pour protester.

Selon Vosges-Matin, qui relate les faits, La Vie ensemble, le Secours catholique et le Secours populaire français ont ainsi créé le Collectif Solidarité Mirecourt pour soutenir cette famille et crier scandale contre ce type d'expulsions qui coûte, selon leur calcul, énormément d'argent à l'Etat.

Lire aussi: migrants irréguliers - Collomb plaide pour des procédures d'expulsion "plus efficaces"

D'après le récit des faits par le journal local, cette famille albanaise a été cueillie au saut du lit le vendredi 7 septembre dernier à 6h30 du matin et a dû plier bagage, direction l'aéroport de Juvaincourt pour monter à bord d'un avion de type Beechcraft 1900 D Airliner de la compagnie Twin Jet.

Coût de l'opération selon le Collectif Solidarité Mirecourt? 100.000 euros, qui comprennent l'opération de police et l'encadrement de la famille jusqu'à Tirana.

"Si on additionne l’avion et la mobilisation policière, on arrive à 100 000 euros! Ce sont nos impôts qui financent de telles actions intolérables", a fait savoir le collectif dans un communiqué relayé par Vosges-Matin.

Mais ce chiffre de 100.000 euros est, selon la réponse faite par la préfecture des Vosges ce mardi 9, "totalement fantaisiste et ne correspond à aucune réalité".

Et aussi:

A Marseille, évacuation d'un squat ayant hébergé jusqu'à 200 migrants

Migrants: SOS Méditerranée appelle à "un sursaut du couple franco-allemand"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une famille albanaise, établie à Mirecourt (Les Vosges), a été expulsée début septembre et renvoyée en Albanie par jet-privé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-