Une épicerie halal risque de fermer car elle ne vend ni alcool ni porc

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 04 décembre 2017 - 15:48
Image
L'Association française de normalisation (Afnor) rend publique la première norme française pour les
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
L'épicerie halal Good Price, à Colombes, et l'office HLM de la ville sont devant le tribunal de Nanterre ce lundi pour régler le litige qui les oppose.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
Locataire d'un bail pour "alimentation générale" à Colombes, dans les Hauts-de-Seine, une épicerie halal est menacée de fermeture par l'office HLM de la ville car elle ne vend ni porc ni alcool. Le tribunal de Nanterre doit dire ce lundi si l'absence de ces produits empêche le magasin de se signaler comme généraliste.

Une épicerie halal de Colombes (dans les Hauts-de-Seine) a été traînée en justice par son bailleur social, qu'il l'accuse de ne pas respecter les termes du contrat spécial de location qui les lient, à savoir un bail pour "alimentation générale".

Le litige, que le tribunal de Nanterre doit trancher ce lundi 4, oppose l'office HLM de Colombes et l'épicerie halal Good Price, située au pied des tours de la cité des Grèves, et dont le principal tort est de ne pas vendre d'alcool ni de porc.

Aller plus loin: Halal ou casher - des questions sur les règles

C'est en août 2016 que l'office HLM de Colombes, présidé par la maire de la ville Nicole Goueta (Les Républicains), avait engagé l'action en justice, réclamant une rupture de bail. Plusieurs résidents se seraient plaints auprès d'elle de ne pas trouver ces produits dans les rayons du magasin.

"Colombes a donné un bail à la société Good Price et, dans les clauses du bail, est insérée une mention pour que ce commerce soit généraliste", avait expliqué lors de la première audience Mr François Meyer, qui défend les intérêts de l'office HLM.

Il avait aussi ajouté: "Il s'agit d'une alimentation particulière. A 96%, elle vend des produits halal. Aucune marque connue en France, pas d'alcool, pas de porc, vous n'avez pas certains produits laitiers".

L'avocate de la défense avait rétorqué en listant plusieurs marques, comme Haribo, que l'on retrouve dans d'autres supermarchés "classiques".

Pour Good Price, l'action en justice de l'office HLM revient à faire du communautarisme, même si en réponse, l'office HLM en question assure ne rien stigmatiser.

À LIRE AUSSI

Image
L'Association française de normalisation (Afnor) rend publique la première norme française pour les
Les autorités musulmanes contestent une norme halal inédite
Tout juste annoncée, déjà contestée: une norme inédite sur les aliments halal transformés publiée vendredi par l'Association française de normalisation (Afnor) a été s...
18 septembre 2017 - 21:01
Société
Image
Abattoir illustration
Abattage halal ou casher: les questions demeurent sur les règles
Halal ou casher, l'abattage rituel, régulièrement contesté, défend ses pratiques au nom de la liberté de culte. Sans étourdissement de la bête mais "dans les règles de...
22 juillet 2016 - 18:10
Lifestyle
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don