Une randonneuse en tongs secourue par hélicoptère en montagne

Une randonneuse en tongs secourue par hélicoptère en montagne

Publié le 11/07/2019 à 13:45 - Mise à jour à 14:45
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une touriste belge qui avait décidé de gravir un sommet de 1.390 mètres en tongs mercredi 10 s'est blessée et a dû être secourue par hélicoptère.

Une randonneuse belge a dû être secourue par hélicoptère mercredi après-midi sur le sommet de la Dent-du-Chat, près de Chambéry. La touriste avait eu l'idée étonnante de gravir ce sommet de 1.390 mètres d'altitude avec pour seuls chaussures des tongs.

Un équipement loin d'être adapté à la situation. Selon Le Dauphiné libéré, la femme âgée d'une quarantaine d'années "amorçait la descente quand son pied a vrillé sur un caillou". Bilan: une entorse de la cheville et l'obligation d'être évacuée par hélicoptère.

Le Dragon 74 de la Sécurité civile a décollé afin de venir en aide à la randonneuse imprudente. Elle a été emmenée avec un de ses amis à l'hôpital de Chambéry pour y être soignée.

Voir: Quand la randonnée vire au drame - les accidents mortels causés par des vaches

Pour la randonnée, il est recommandé de porter des chaussures montantes, rigides et équipées de semelles antidérapantes. Les autorités conseillent également de prévoir un parcours adapté aux capacités du plus faible du groupe, des vêtements adaptés à une évolution de la météo, de quoi s'hydrater et s'alimenter.

En principe, les secours en montagne sont gratuits, notamment lorsqu'ils sont effectués par les services de l'Etat (CRS, gendarmes de haute-montagne, pompiers, Sécurité civile). Toutefois dans certains cas, les communes peuvent être amenées à exiger une participation de la part des personnes secourues, laquelle peut être versée par son assurance.

La question de la responsabilité des personnes qui prennent des risques inconsidérés en mer ou en montagne s'est de nouveau posée cet été, suite au décès de trois sauveteurs de la SNSM qui tentait de secourir un pêcheur parti en pleine tempête.

Lire aussi:

Deux veuves népalaises à l'assaut de l'Everest tueur

SNSM: Philippe veut réfléchir au "modèle du sauvetage au mer"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La touriste belge a été évacuée par l'hélicoptère de la sécurité civile.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-