Zambie: un éléphant piétine à mort deux touristes dans un parc animalier

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Zambie: un éléphant piétine à mort deux touristes dans un parc animalier

Publié le 13/11/2017 à 08:03 - Mise à jour à 08:05
© CHRIS JEK / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux touristes belge et néerlandais, âgés respectivement de 57 et 64 ans, ont été piétinés à mort par un éléphant après s'être approchés de trop près pour le prendre en photo. Les faits ont eu lieu samedi dans un parc animalier de la ville de Livingstone (Zambie).

Le safari a viré au cauchemar. Deux touristes belge et néerlandais, âgés respectivement de 57 et 64 ans, ont été piétinés à mort par un éléphant après s'être approchés de trop près pour le prendre en photo. Les faits se sont produits samedi 11 dans un parc animalier de la ville de Livingstone (Zambie), près des chutes Victoria. D'après les premières informations rapportées, ils étaient situés à proximité et l'un d'eux aurait fait un geste qui aurait effrayé le pachyderme. Se sentant probablement menacé, l'animal a chargé.

Seulement voilà: personne n'a rien pu faire pour les sauver. Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, ils ont découverts les deux corps étendus sur le sol, lesquels portaient de nombreuses blessures. Pour le moment, l'identité des deux victimes n'a pas été révélée.

Ce n'est pas la première fois ces derniers mois que des touristes sont tués par des animaux sauvages pendant des safaris en Afrique. Pour rappel, au mois de mai dernier, un chasseur sud-africain nommé Theunis Botha avait lui aussi été écrasé par un éléphant, cette fois-ci dans une réserve au Zimbabwe. Lorsque le drame s'était produit, il accompagnait un groupe de clients dans le parc national Hwange.

Trois éléphants avaient foncé sur eux et le chasseur n'avait alors pas hésité à tirer sur l'un d'eux. Mais ce dernier s'était fait surprendre par un quatrième animal qui l'avait soulevé avec sa trompe. Touché par le tir d'un autre homme, le pachyderme s'était effondré sur le chasseur, le tuant sur le coup.

Et les accidents impliquant ces animaux se produisent également fréquemment en Inde. Là-bas, les éléphants et les tigres, deux espèces en danger, tuent chaque jour une personne, selon les chiffres gouvernementaux.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les deux touristes s'étaient approchés trop près de l'éléphant.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-