35 citoyens pour accompagner stratégie vaccinale : comment et pourquoi ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 04 janvier 2021 - 11:35
Image
La stratégie vaccinale en France
Crédits
Sameer Al-DOUMY / AFP
Les 35 citoyens pourront-ils influer sur la stratégie vaccinale ?
Sameer Al-DOUMY / AFP

Le tirage au sort des 35 citoyens devant former le collectif citoyen pour accompagner la stratégie vaccinale a commencé. Mais à quoi cela va-t-il servir ?

Le Président de la République, Emmanuel Macron, l’avait annoncé dès fin novembre, la population devait être associée plus largement à la campagne de vaccination. Et ce lundi 4 janvier, cette volonté se concrétise, puisque la sélection des 35 citoyens devant composer ce « collectif d’accompagnement de la campagne vaccinale » a commencé. Le tirage au sort doit permettre une mise en place dès le 10 janvier pour un début des travaux fixé au 16 janvier prochain.

Un « collectif citoyen » mais pour quoi faire ?

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a détaillé la mission de ce collectif citoyen :

"Leurs membres pourront poser toutes les questions, faire toutes les observations et interpeller Olivier Véran ou le professeur Alain Fischer « 

Quelques jours après avoir pris l’engagement d’accélérer la stratégie vaccinale dans l’Hexagone, le gouvernement ne devrait donc pas attendre le 16 janvier pour prendre les mesures qui s’imposent. Cela soulève la délicate question de l’utilité d’un tel collectif, si ce n’est pour suivre et évaluer les résultats des décisions prises.

L’opposition dénonce une « nouvelle usine à gaz », qui ne permettra pas d’optimiser la stratégie vaccinale, alors que les scientifiques eux-mêmes doutent de l’utilité d’une telle mesure, alors même qu’ils ne parviennent pas à s’accorder entre-eux sur les choix à prendre.

Mais pour le gouvernement, l’objectif est ailleurs, puisque ce collectif citoyen vise principalement à renforcer la confiance de la population envers ses classes dirigeantes mais aussi envers les vaccins en général. Et de nombreux observateurs raillent cette stratégie consistant à créer un collectif pour surmonter la défiance populaire.

À LIRE AUSSI

Image
Les restaurants fermés même après le 20 janvier
Les restaurants condamnés à rester fermés après le 20 janvier ?
Les restaurants auraient dû rouvrir le 20 janvier prochain, et pourtant le gouvernement laisse déjà entendre que la date sera repoussée une nouvelle fois. Le présiden...
04 janvier 2021 - 10:59
Société
Image
Préparation d'une dose du vaccin Pfizer-BioNTech, dans un EHPAD à Bobigny, le 30 décembre 202.
Une médecin mexicain hospitalisée après avoir reçu le vaccin Pfizer BioNTech COVID-19
D’après le site d’information Reuters, Lls autorités mexicaines ont déclaré qu'elles étudiaient le cas d'une femme médecin de 32 ans qui a été hospitalisée après avoir...
03 janvier 2021 - 01:05
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.