Covid : les masques « maison » interdits par un nouveau décret

Covid : les masques « maison » interdits par un nouveau décret

Publié le 22/01/2021 à 14:17
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Désormais, seuls les masques de catégorie 1, chirurgicaux ou FFP2 sont autorisés dans l’espace public. 
 
Nous vous l’annoncions dès mardi, les masques vont coûter plus cher aux Français. Le ministre de la Santé interdit par décret les masques dits de catégorie 2, filtrant à 70%, qu’ils soient vendus dans le commerce ou fabriqués à la maison.
 
Olivier Véran a suivi l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique :
 
« C’est la recommandation que je fais également au Français, de ne plus utiliser le masque que l’on a fabriqué chez soi »
 
Du conseil dispensé au journal de 20 heures jeudi, on passe donc à l’obligation. Reste à savoir comme les policiers et gendarmes en charge du contrôle du port des masques vont bien pouvoir différencier un masque de catégorie 1 d’un masque de catégorie 2…
 
« Plus filtrants »
 
Ce qui est reproché à ces masques tissus, qui ont pourtant bien servi, y compris aux soignants, au printemps dernier, c’est leur capacité de filtration des particules, estimée à 70%. 
 
L’apparition et la propagation des nouveaux variants du Sars-Cov-2, jugés plus contagieux, justifie selon les autorités sanitaires ce soudain retournement de situation : les Français doivent porter des masques filtrant à 90% minimum.
 
Il s’agit des masques chirurgicaux, jetables, des masques lavables homologués UNS 1 (Usage non sanitaire) ou catégorie 1. Pas de chance si vous portez des masques en tissus, la catégorie apparaît généralement sur l’emballage ou la notice que vous avez peut-être jeté.
 
Enfin, les masques FFP2 sont considérés comme les plus efficaces, à condition de bien les porter, de les supporter et… d’avoir le budget. 
 
Face au coût de la mesure pour les ménages, Olivier Véran a annoncé l’envoi de 45 millions de masques à 7 millions de Français, « dont la situation ne leur permet pas de s’équiper ».
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il faut désormais vérifier que son masque est bien de catégorie 1

Newsletter





Commentaires

-