Covid : les masques « maison » interdits par un nouveau décret

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 22 janvier 2021 - 15:17
Image
Des gens portent un masque dans la rue, le 9 janvier 2021 à Rennes
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP
Il faut désormais vérifier que son masque est bien de catégorie 1
© LOIC VENANCE / AFP
Désormais, seuls les masques de catégorie 1, chirurgicaux ou FFP2 sont autorisés dans l’espace public. 
 
Nous vous l’annoncions dès mardi, les masques vont coûter plus cher aux Français. Le ministre de la Santé interdit par décret les masques dits de catégorie 2, filtrant à 70%, qu’ils soient vendus dans le commerce ou fabriqués à la maison.
 
Olivier Véran a suivi l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique :
 
« C’est la recommandation que je fais également au Français, de ne plus utiliser le masque que l’on a fabriqué chez soi »
 
Du conseil dispensé au journal de 20 heures jeudi, on passe donc à l’obligation. Reste à savoir comme les policiers et gendarmes en charge du contrôle du port des masques vont bien pouvoir différencier un masque de catégorie 1 d’un masque de catégorie 2…
 
« Plus filtrants »
 
Ce qui est reproché à ces masques tissus, qui ont pourtant bien servi, y compris aux soignants, au printemps dernier, c’est leur capacité de filtration des particules, estimée à 70%. 
 
L’apparition et la propagation des nouveaux variants du Sars-Cov-2, jugés plus contagieux, justifie selon les autorités sanitaires ce soudain retournement de situation : les Français doivent porter des masques filtrant à 90% minimum.
 
Il s’agit des masques chirurgicaux, jetables, des masques lavables homologués UNS 1 (Usage non sanitaire) ou catégorie 1. Pas de chance si vous portez des masques en tissus, la catégorie apparaît généralement sur l’emballage ou la notice que vous avez peut-être jeté.
 
Enfin, les masques FFP2 sont considérés comme les plus efficaces, à condition de bien les porter, de les supporter et… d’avoir le budget. 
 
Face au coût de la mesure pour les ménages, Olivier Véran a annoncé l’envoi de 45 millions de masques à 7 millions de Français, « dont la situation ne leur permet pas de s’équiper ».
 

À LIRE AUSSI

Image
Des véhicules à la frontière franco-espagnole au Perthus (Pyrénées-Orientales), le 24 juillet 2020
Covid : la France impose un test PCR aux voyageurs européens
A partir de dimanche minuit, un test PCR négatif de moins de 72 heures sera exigé pour l’entrée des Européens sur le territoire français. La décision a été confirmée à...
22 janvier 2021 - 11:07
Société
Image
Olivier Véran au JT 20h00 de TF1
Reconfinement acte 3 en attendant la vaccination de toute la population ?
Les déclarations du Ministre de la Santé laissent planer le doute sur un éventuel reconfinement, tout en changeant de dimension en ce qui concerne la stratégie vaccina...
22 janvier 2021 - 08:14
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.