Crise sanitaire et sécuritaire, la France en danger !

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 03 novembre 2020 - 08:12
Image
Les militaires mobilisés pour le plan Vigipirate
Crédits
STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Le plan Vigipirate a été relevé au niveau Urgence Attentat
STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Entre crise sanitaire et crise sécuritaire, la France est sous pression, et le danger est désormais quotidien à en croire le gouvernement. De quoi créer un sentiment dangereux et conduire à des décisions précipitées.

Depuis vendredi 30 octobre, la France connait sa seconde période de confinement. Bien qu’elle soit moins stricte que celle initiée au printemps, elle démontre néanmoins « l’incapacité à faire face ». Cette solution passive (l’isolement de chacun pour éviter les contagions) a été annoncée par le président de la République qui expliquait l’urgence de la situation et la nécessité de cette décision.

A très court terme, cela signifie le tri entre les patients à l’hôpital et d’ici quelques mois, c’est au moins 400 000 morts supplémentaires à déplorer.

La multiplication des crises, un danger pour la société

La veille de ce confinement, la France découvrait avec horreur, comment un jeune islamiste a pu commettre « son attaque terroriste » en tuant 3 fidèles de la basilique Notre Dame de Nice. L’Islamisme radical frappait encore notre pays, qui se préparait alors à rendre hommage à Samuel Paty, victime lui-aussi de la bestialité de ces fanatiques.

La guerre est déclarée tonne le gouvernement à qui veut l’entendre, et les oppositions rappellent au président de la République, que les citoyens ne veulent plus aujourd’hui se contenter de mots face à cette barbarie. L’élévation du plan Vigipirate au niveau « urgence attentat » ne sera pas suffisant, et la demande de mesures d’exception se fait de plus en plus attendre.

Pour le maire de Nice, Christian Estrosi, la France doit s’affranchir des règles de l’état de droit pour  

« Trop, c’est trop, il est temps maintenant que la France s’exonère des lois de la paix pour anéantir définitivement l’islamo-fascisme de notre territoire »

Ces règles d’exception sont déjà à l’œuvre, notamment en raison du confinement, et les contestations se multiplient de toute part face à un gouvernement, qui a déjà annoncé vouloir durcir le ton et muscler sa réponse. Crises sanitaire sécuritaire ébranlent le gouvernement, dont la marge de manœuvre se réduit de jour en jour, jusqu’à ….

À LIRE AUSSI

Image
Des employées d'un salon de coiffure de Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais) se préparent le 8 mai 2020 en vue de la réouverture du salon après la fin du confinement
Coiffure et esthétique à domicile : c’est non pour le gouvernement
Nouvelle illustration du « on décide d’abord, on organise après », les coiffeurs et esthéticiennes à domicile n’ont finalement pas le droit d’exercer pendant le confin...
02 novembre 2020 - 11:10
Société
Image
Les prix Goncourt, qui doit être décerné le 10 novembre, et Interallié, prévu le 18, ne seront remis que si les librairies sont ouvertes à ce moment-là, ont indiqué jeudi les jurys The festival runs t
Commerces non essentiels : ces maires qui font de la résistance et autorisent les ouvertures
A Fresnay-sur-Sarthe comme à Migennes, dans l’Yonne, des maires signent des arrêtés autorisant l’ouverture des commerces non alimentaires. Il faut dire que l’argument ...
30 octobre 2020 - 17:03
Société
Image
La police bloque l'accès à la basilique Notre-Dame à Nice après un attentat, le 29 octobre 2020
Attentats : policiers, gendarmes, militaires et réservistes en renfort sur le terrain
Au lendemain de l’attentat de Nice, un Conseil de défense s’est tenu en fin de matinée à l’Elysée, au terme duquel les ministres de l’Intérieur, des Armées et des Affa...
30 octobre 2020 - 16:26
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.