Le Covid long : quels sont les risques ?

Auteur(s)
Marc Antognetti, pour FranceSoir
Publié le 03 octobre 2022 - 14:00
Image
Médecin covid long
Crédits
VERONIQUE POPINET / HANS LUCAS / AFP
Une médecin en consultation avec un patient présentant des symptômes du Covid-19, à Roanne (Loire), le 30 mars 2020.
VERONIQUE POPINET / HANS LUCAS / AFP

Le Covid long fait référence à la pléiade de symptômes à long terme que certaines personnes éprouvent après avoir contracté la Covid-19. Elle est définie comme la présence de symptômes au-delà de quatre semaines suivant le début de la maladie aiguë Covid-19. Pour certaines personnes, les symptômes persistent pendant plus de 12 semaines.

Quel est le risque de développer un Covid long suite à une infection ?

La Covid-19 est une maladie dont les signes disparaissent dans la plupart des cas en deux à trois semaines. Cependant, la persistance de symptômes plusieurs semaines ou mois après les premières manifestations a été décrite chez de nombreux patients.

Selon une étude néerlandaise, environ un patient sur huit infectés par le Covid-19 développerait des symptômes à long terme. Le nombre de personnes de plus de 18 ans concernées dans la population française serait de 2,06 millions. Bien que leur fréquence soit moins importante que chez l’adulte, des symptômes prolongés de la Covid ont également été décrits chez les enfants et les adolescents (de 2 à 5%).

Quels symptômes ?

Parmi les symptômes persistants qui ont été le plus souvent décrits, figurent la gêne respiratoire (dyspnée), la sensation de fatigue (asthénie), les maux de tête, les douleurs articulaires et musculaires, les douleurs thoraciques, les problèmes cognitifs, les troubles digestifs, ou encore la perte d’odorat et de goût (l’anosmie/dysgueusie).

Des symptômes neuropsychologiques peuvent également survenir dans les six mois suivant l’infection. L’anxiété et les troubles de l’humeur sont les plus fréquents. Des symptômes prolongés du Covid-19 peuvent survenir même chez des personnes ayant fait des formes peu sévères de la maladie et ne sont donc pas liés à la gravité de la maladie aiguë initiale.

Le risque de Covid long, fonction du sexe ?

Si les hommes ont statistiquement plus de risques de développer une forme grave du Covid-19, les femmes seraient pour leur part davantage exposées au Covid long. Elles sembleraient également plus symptomatiques que les hommes et plus susceptibles de signaler un essoufflement, une faiblesse, des douleurs thoraciques ou des troubles du sommeil.

À LIRE AUSSI

Image
pilule du lendemain
La pilule du lendemain sera bientôt gratuite pour toutes
L'accès à la pilule du lendemain sera bientôt gratuit pour toutes les femmes, quel que soit leur âge. Cette délivrance s'effectuera en pharmacie et sans ordonnance, a ...
30 septembre 2022 - 12:20
Société
Image
iodes
Pourquoi prendre de l'iode en cas d'accident nucléaire ?
TRIBUNE — La France a confirmé ce dimanche l'envoi de comprimés d'iode en Ukraine, suite à la prise par l’armée russe de la plus grande centrale nucléaire d'Europe, à ...
08 mars 2022 - 12:12
Opinions
Image
Europe Virus
Covid-19 : une situation jugée « très inquiétante » dans dix pays de l’Union européenne
Malgré un taux de vaccination relativement élevé, la situation épidémiologique semble une nouvelle fois se dégrader en Europe, où deux millions de cas ont été détectés...
18 novembre 2021 - 14:36
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.