Le Pr Perronne démis de sa chefferie de service : la chasse aux sorcières s'intensifie.

Le Pr Perronne démis de sa chefferie de service : la chasse aux sorcières s'intensifie.

Publié le 17/12/2020 à 15:55 - Mise à jour à 16:17
FranceSoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Par un communiqué de presse sur sa page Facebook, ce jeudi 17 décembre, le orofesseur Christian Perronne annonce que M. Hirsch, directeur général de l'AP-HP (Assistance Publique Hôpitaux de Paris), lui a remis un arrêté mettant fin à ses fonctions de chef de service suite à une convocation ce matin à 8 heures.

Il est reproché au professeur Perronne des propos publics.

« Les motifs étant contestables, le professeur PERRONNE va déposer  très rapidement un recours contre cette décision auprès du tribunal administratif de Paris » déclare son avocat, Maître Thomas Benages.

Contacté par la rédaction, Christian Perronne nous déclare :

« Je suis surpris d’être attaqué sur des propos publics qui n’enfreignent pas le code de la déontologie médicale. Je ne comprends pas cette atteinte à la liberté d’expression pour un professeur d’université. Que les malades soient rassurés, je compte continuer d’exercer afin de soigner les malades, ma préoccupation première. »

Rappelons que le Pr Perronne est chef du service des maladies infectieuses et tropicales  de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches depuis 1994. Il avait été averti de manière singulière et cavalière d’une éventuelle procédure contre lui le 4 décembre.

Le CV éloquent du Pr Perronne se trouve en ligne et il est surprenant que l’AP-HP prenne une telle décision qui va la priver d’un expert internationalement reconnu, tant sur les maladies infectieuses que sur sa compréhension du système médical qu’il a mis à jour dans son livre sur la crise.

Sur les réseaux sociaux, les messages de soutien et marques de sympathie sont nombreux, des simples citoyens aux patients, en passant par celui de ses pairs, avec le soutien du syndicat des médecins hospitaliers. Après le Dr Louis Fouché, le Pr Raoult, le Dr Erbstein et de nombreux autres, la chasse aux sorcières au sein de la médecine française est bien ouverte.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Pr Perronne démis de sa chefferie de service. La chasse aux sorcières s'intensifie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-