Manger trop gras favoriserait la dépression

Auteur(s)
MM
Publié le 30 mars 2015 - 21:59
Image
Des produits riches en graisse et en sucre.
Crédits
©Durand Florence/Sipa
Un régime trop gras pourrait entraîner une dépression.
©Durand Florence/Sipa
Une alimentation trop grasse pourrait avoir des effets sur le moral et même aller jusqu'à entraîner des dépressions. Les bactéries intestinales, dérégulées par le gras, pourraient donc avoir un impact sur le cerveau.

On savait déjà qu'un régime trop gras pouvait provoquer une prise de poids importante et des problèmes cardio-vasculaires. Selon une étude de l'université de Louisiane publié dans la revue Biological Psychiatry, manger trop gras pourrait également avoir un impact sur le moral et pourrait conduire à la dépression.

Les scientifiques américains ont mené une expérience sur des souris qui présentait des formes d'obésité (nourries grâce à un régime riche en graisses) et des souris saines. Les chercheurs ont transplanté la flore intestinale des souris en surpoids, nourries au gras et dont les bactéries intestinales sont modifiées, à des rongeurs sains. Après l'opération, ces derniers sont devenus plus anxieux qu'avant. Ils ont aussi développé des troubles de la mémoire et un comportement répétitif et monotone.

Par ailleurs, elles présentaient, en plus du système digestif, une inflammation du cerveau, récemment associée au développement de la dépression.

"Cette étude suggère que les régimes riches en graisse affectent la santé du cerveau, notamment en perturbant la relation symbiotique entre les humains et les micro-organismes qui occupent nos voies digestives", a alors conclu John Krystal, chef du service de psychiatrie à la faculté de médecine de l’université Yale et rédacteur en chef de la revue Biological Psychiatry.

Selon des experts en diététique, un régime alimentaire sans gras ni sucres limiterait, en effet, l’aggravation des symptômes dépressifs.

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Un homme en train de dormir.
Obésité : dormir peu favoriserait le surpoids
L’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) a étudié les liens étroits entre risque d'obésité et manque de sommeil. D'après une étude, publiée ce jeudi, d...
26 mars 2015 - 17:37
Société
Image
Des bouteilles de soda.
Obésité : l'OMS veut lutter contre les sucres cachés
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié mercredi 4 de nouvelles recommandations en matière d'alimentation. En vue de lutter contre le surpoids et les caries...
05 mars 2015 - 14:16
Société
Image
Photo d'illustration d'une personne obèse.
L'obésité reconnue, dans certains cas, comme un "handicap" au travail
Un salarié souffrant d'obésité peut désormais être protégé par la législation s'il s'estime victime de discrimination professionnelle a indiqué, jeudi 17, la Cour de j...
19 décembre 2014 - 13:10
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.