Risque de thromboses trois mois après la contraction du Covid-19

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 12 avril 2022 - 19:52
Image
thrombose
Crédits
Pixabay
Tous les chemins mènent à la thrombose...
Pixabay

Une étude publiée dans le British Medical Journal rapporte que la contraction du Covid-19 augmenterait le risque de caillots sanguins et de thromboses veineuses jusqu’à trois mois après l’infection, d’embolie pulmonaire jusqu’à six mois après, et d'un événement hémorragique jusqu'à deux mois après. Ils précisent que le risque est plus élevé chez les patients atteints de comorbidités et ceux atteints d'un Covid-19 sévère.

Par ailleurs, à l’aide d’une étude statistique effectuée d’après les informations médicales d'un million de personnes en Suède ayant été infectées par le SARS-CoV-2 entre le 1er février 2020 et le 25 mai 2021, appariés par âge, sexe et lieu de résidence à plus de quatre millions de personnes, les chercheurs ont déterminé que la détection du Covid-19 est associée à une multiplication par cinq du risque de thrombose veineuse profonde (TVP) et par 33 du risque d’un caillot sanguin potentiellement mortel sur le poumon, dans les 30 jours suivant l’infection.

Lire aussi : Effets secondaires des vaccins: les scientifiques allemands jettent plusieurs pavés dans la mare

Cette étude n'est pas sans rappeler les risques de thromboses qui avaient été signalés après l’inoculation du vaccin AstraZeneca. Par précaution, la France avait d’ailleurs décidé de suspendre son utilisation le 15 mars 2021. Jean-Marc Sabatier, chercheur au CNRS, explique dans un entretien à FranceSoir : "Lorsqu’on suractive le récepteur AT1R en présence d'un excès d'angiotensine 2, on fait produire des particules réactives de l'oxygène qui vont altérer puis tuer les cellules en détruisant les mitochondries et le matériel génétique du noyau cellulaire. Or, ce récepteur AT1R, en plus d'être pro-oxydant, est pro-thrombotique, c'est-à-dire qu'il provoque des thromboses. Et ces thromboses-là, avec les myocardites, les péricardites et autres, sont vraiment des effets secondaires majeurs que l'on observe avec la vaccination".

De surcroît, une récente étude publiée le 3 février 2022 dans la revue médicale Frontiers in Public Health visait à comparer les risques d’effets indésirables entre les vaccins anti-Covid et les vaccins antigrippaux. Les conclusions de cette étude démontrent un risque plus élevé d’effets indésirables graves avec les vaccins Covid-19 par rapport aux vaccins antigrippaux, et plus précisément 530 fois plus de risque de thrombose veineuse profonde, 239 fois plus de risque d’embolie pulmonaire et 195 fois plus de risque d’infarctus.

Toutefois, Anne-Marie Fors Connolly et ses collègues de l’université Umeå en Suède mettent en perspective le risque de thromboses liées au vaccin et affirment qu’il est moindre par rapport aux nombres de thromboses liées au Covid.

Voir aussi : Vacciné à l'AstraZeneca, il développe thromboses et infarctus : témoignage de François Teychené

À LIRE AUSSI

Image
David Bouillon
"Toute vaccination sert à produire des anticorps. Pourquoi vacciner quelqu’un qui a 2 000 anticorps ?" David Bouillon
Dans cet entretien essentiel, nous avons reçu le Dr David Bouillon, médecin généraliste belge. À la tête d’un centre médical ouvert cinq ans plus tôt avec son épouse i...
05 avril 2022 - 21:52
Vidéos
Image
Julie, du collectif 'Où est mon cycle', sur le plateau de France 3 PACA le lundi 4 avril 2022
Vaccin anti-covid et menstruations : "Où est mon cycle ?" témoigne des effets secondaires sur France 3
Dans un entretien sur France 3 PACA diffusé lundi, Julie, membre du collectif "Où est mon cycle ?" témoigne, aux côtés de l'avocat Eric Lanzarone, et de la gynécologue...
07 avril 2022 - 13:48
Société
Image
'Où est mon cycle', 'Verity France' et les 'Navigants libres' étaient auditionnés au Sénat mercredi 6 avril 2022
Le Sénat à l’écoute des victimes présumées d’effets secondaires graves du vaccin
REPORTAGE — Des collectifs alertant sur les effets indésirables subis suite à la vaccination contre le Covid-19 étaient entendus cet après-midi lors d’une audition au ...
06 avril 2022 - 21:05
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.