Sida: un porteur sur sept ignore être infecté dans l'Union européenne

Sida: un porteur sur sept ignore être infecté dans l'Union européenne

Publié le 29/11/2016 à 12:14 - Mise à jour à 13:03
©IES Ben al Jatib/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon une étude publiée ce mardi par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, un européen sur sept ignore être contaminé par le virus du sida. La Russie est le plus mauvais élève sur un total de 53 pays.

Une étude publiée, ce mardi 29, par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) confirme qu'un porteur sur sept du VIH ignore l'être. De son côté, l'OMS s'inquiète du nombre record de contaminations en Europe dû à la propagation du virus en Russie.

"Le VIH et le sida restent un problème grave en Europe. Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies estime que le fait qu'une personne sur sept est atteinte par le VIH sans le savoir est particulièrement inquiétant" a affirmé le commissaire européen à la santé Vytenis Andriukaitis. Ce chiffre concerne les 28 pays de l'Union européenne en plus de l'Islande, du Liechtenstein et de la Norvège.

Selon l'ECDC, le virus n'est détecté qu'environ quatre ans après avoir été inoculé. Dans les 31 pays concernés, les rapports sexuels entre hommes est le premier mode de transmission et le seul à progresser chaque année. De son côté la toxicomanie ne représente que 4% des diagnostics.

"Ceux qui ne savent pas qu'ils sont contaminés ne peuvent bénéficier d'un traitement qui leur sauvera la vie et peuvent contribuer à transmettre à d'autres le virus" a également déclaré Vytenis Andriukaitis.

Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe a déclaré: "pour remédier à cette situation critique, nous avons mis à disposition un nouveau plan d'action que tous les pays européens ont approuvé en septembre 2016. Nous appelons maintenant les dirigeants des pays à utiliser ce plan (...) afin de mettre fin à l'épidémie de sida d'ici à 2030".

Sur la totalité du continent européen, soit 53 pays dans le périmètre de l'OMS, l'année 2015 a été celle de tous les records. Au total, 153.407 cas de contamination ont été relevés soit plus de 10.000 de plus qu'en 2014. La Russie représente 64% des contaminés parmi tous ces pays.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon l'ECDC, le virus n'est détecté qu'environ quatre ans après avoir été inoculé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-