"Médecins de plateau" : Le Syndicat Liberté Santé porte plainte contre André Grimaldi

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 25 octobre 2023 - 21:30
Image
Blouse Blanche - FranceSoir
Crédits
Gordon Johnson de Pixabay
Gordon Johnson de Pixabay

Il ne s'agirait pas de les oublier ! Mi-octobre, le Syndicat Liberté Santé (SLS) s'est lancé dans une série de plaintes contre les "médecins de plateau" qui ont sévi pendant la crise du Covid-19, en "générant une peur injustifiée" chez les Français. L'un des "neuf bonimenteurs" n'est autre que le Pr André Grimaldi.

Le lendemain du nouvel an 2022, ce professeur du CHU Pitié-Salpêtrière à Paris s'était fendu d'une tribune pour le moins osée, dans laquelle il conseillait "à toute personne adulte refusant de se faire vacciner de rédiger des directives anticipées pour dire si elle souhaite ou non être réanimée". Une manière bien à lui de participer au malheureux "tri des patients" que les soignants devaient s'imposer. Aussi le Pr André Grimaldi a-t-il marqué les esprits.

Si bien qu'il figure sur la liste des "neuf bonimenteurs" que le SLS a décidé d'attaquer en justice. Auprès de l'Ordre des médecins, ce dernier accuse le médecin des fautes suivantes :

- Abus de crédulité publique et pratique de charlatanisme ;
– Défaut aggravé de mesure et de prudence et non respect de l’obligation de délivrer une
information médicale loyale et honnête dans son expression publique ;
- Défaut de mise à jour de ses connaissances avant expression publique ;
- Non déclaration de ses liens d’intérêt dans le cadre de son expression publique ;
- Discrimination et manque de confraternité portant atteinte à l’honneur et à la probité de
la profession.

En demandant des poursuites, voire une radiation, le communiqué se conclut ainsi : "Cette procédure ordinale a pour but de défendre l’honneur de la profession et d’empêcher le Professeur Grimaldi de nuire à la santé de millions de Français, en lui rappelant le Serment qu’il a prêté."

En janvier 2022 déjà, comme le rapportait Midi Libre, le Pr Grimaldi s'était attiré les foudres d'internautes et de soignants : "C'est quand que l'ordre des médecins met à pied ces toubibs immondes qui trahissent leur serment ! Mais quelle honte !" ; "Une grave dérive éthique et morale" ; "C’est effrayant, ce type de propos"...

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.