Sécurité routière: des conducteurs français (un peu) plus prudents

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Sécurité routière: des conducteurs français (un peu) plus prudents

Publié le 19/04/2016 à 13:01 - Mise à jour à 13:12
©Philippe Huguen
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

Selon le baromètre Axa prévention sur le comportements des automobilistes français, celui-ci a tendance à s'améliorer dans tous les secteurs. Beaucoup de chemin reste cependant à faire et les chiffres des tués sur les routes ne s'en ressentent pas encore.

Les campagnes de prévention auraient-elles porté (en partie) leurs fruits? En tout cas les conducteurs français se disent (un peu) plus responsables cette année qu'ils ne le faisaient l'année précédente. Peut-être aussi les mauvais chiffres de la sécurité routière ces deux dernières années les ont-ils incités à lever le pied et à raccrocher le portable. Pour la première fois depuis 35 ans, le nombre de tués sur les routes à en effet augmenté lors de deux années consécutives.

Toujours est-il que les conducteurs français auraient fait des efforts ces derniers mois selon le baromètre annuel d'Axa prévention. Ainsi, ils ne sont "plus que" 23% à avouer prendre le volant après plus de deux verres d'alcool, alors qu'ils étaient 28% l'année dernière. A partir de quatre ou cinq verres, ce taux tombe à 4% contre 6% en 2015.

De même, 30% des conducteurs disent passer des appels téléphoniques au volant, soit une baisse de huit points en un an, et ils sont 15% à envoyer des SMS en conduisant contre 23% lors de la précédente enquête.

L'amélioration des comportements se fait également ressentir sur la vitesse et quelque soit le type de routes. Sur autoroute, 14% des conducteurs avouent encore rouler entre 160km/h et 170km/h alors qu'ils étaient 19% en 2015. En ville, 39% roulent à 65km/h (44% en 2015). C'est d'ailleurs en ville que le sentiment d'insécurité est le plus fort (47%), malgré cette amélioration des comportements.

Sur les axes secondaires (départementales et nationales), 41% disent se sentir en insécurité. Il faut dire qu'ils représentent 75% des accidents mortels pour 52% du trafic.

Sans trop de surprise, "c'est la faute des autres" car 86% des sondés attribuent ce sentiment aux comportement des autres conducteurs, devant le manque d'entretien (59%) et la mauvaise signalisation (30%). Le comportement des usagers sur ces routes est loin d'être irréprochable puisque 32% disent adapter leur rythme à celui des autres plutôt qu'aux limitations de vitesse et 25% rouler entre 120km/h et 130km/h au lieu de 90km/h.

Si les comportements semblent donc avoir tendance à s'améliorer, une longue route reste à faire. Au mois de mars dernier, le nombre de tuéd sur les routes a encore augmenté de 14,2% avec 257 morts.

 

Auteur(s): VL


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les conducteurs français sont moins nombreux à dépasser la vitesse autorisée, la limite d'alcoolémie, ou à téléphoner au volant.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-